AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Est-il encore.. Vivant..? [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evan N. A. Makenson
Eleve De Serdaigle
avatar

Masculin Nombre de messages : 394
Age : 24
Humeur : Ma fois mon humeur semble être neutre.
Date d'inscription : 18/04/2008

PERSONNAGE
Âge/Année: 17 ans - 7ème
Poste ou Métier: Elève
Situation familiale: Célibataire
MessageSujet: Est-il encore.. Vivant..? [PV]   Dim 25 Mai - 13:32

Evan s'appuya contre un grillage, une cigarette coincée entre ses lèvres. Il avait décidé de faire ce que sa mère n'avait jamais voulus faire. Aller le revoir, une fois au moins. Il fallait qu'il lui reparle, même si maintenant, il se pourrait bien, qu'il n'aie plus le souvenir de sa vie passée, sa vie heureuse, la vie qu'il aurait continuée à avoir, si les Aurors ne l'avaient pas emmenés. Il réfléchi d'habord. il n'avait jamais été à Askaban. Il ne savait pas non plus si son père était encore là, en vie.. Normalement, oui, on ne l'avait pas informé d'une mort.. Il tira une dernière fois sur sa cigarette, qui avait diminué rapidement de taille, et il l'écrasa, pour finir. Il marcha, transplana, arriva face à la prison. Elle était énorme, et il y faisait froid. La fraîcheur ambiante était due aux détraqueurs. Ces créatures donnaient froid dans le dos à Evan. Non pas qu'il ne savait pas s'en déffendre, il connaissait l'espero patronum, qui avait une forme animale, même.

Il n'était que hors de la prison, face à celle-ci, que il entendait les cris de désespoirs, les pleurs, même de détenus. L'atmosphère, là bas était lourde, et le nombre, qui devait être considérable, de détraqueur, donnaient déjà à Evan l'envie de partir, et vite, il se sentait moins enthousiaste qu'il n'avait pu l'être. Il se sentait Evan ne reculerait pas.. Il se rapprocha de la porte et l'ouvrit. l'intérieur de la prison, le coeur de la souffrance, de la tristesse, du désespoir, mais aussi, de la haine et la rébellion. Il y fesait bien plus froid qu'à l'extérieur. Evan reserra son Keffieh noir et gris souris autour de son coup. Il ne s'était pas attendu à une telle froideur, et ne s'était pas habillé pour l'occasion.. Il n'avait qu'un t-shirt à manches longues, noir et blanc, ainsi qu'un jeans slim noir.. C'était pas chaud- chaud. Il alla voir la première personne sur qui il tomba. C'était un des gardiens. Il le laissa entrer, lui donna un badge, et lui prit sa baguette, en précisant qu'il devait aller la rechercher après sa visite auprès du directeur, dans son bureau.

Evan entra, se dirigea, selons les dires du gardien, à l'étage le plus haut d'Askaban, chez les mangemorts. Cellule numéro 12 583. Au fur et à mesure qu'il grimpait les étages, son coeur se serrait. Son père était en vie, tout de même, ce qui ravissait Evan. Même si il aurait préféré qu'il soit en liberté. Cellule 12 581, 12 582, enfin.. La cellule qu'il recherchait. L'un des gardiens de l'étage lui ouvrit la porte, Evan entra, scruta la pièce sombre. Son regard tomba, sur celui du père qui l'avait élevé quelques années. Son coeur se serra, lorsqu'il vit son regard abattu, sans une once de fièrté, cette fièrté qu'il avait toujours eue depuis qu'il l'avait vu pour la dernière fois.. Ils se regardèrent. Lorsque enfin Landon parla:

-Qui êtes vous?
-.. Evan. Evan Nash..
-...Evan?
-Oui..
-Mon fils? C'est bien toi?
-Oui, papa.
-Evan, tu m'a manqué! Toi, ta mère, tes frères et tes soeurs!
-Je sais.. Tu nous a manqué aussi, Papa.

Landon avait eut, commen un flash dans son regard, il était heureux de revoir son fils. Evan ne savait trop que dire. Cet homme n'était pas le même que celui qu'il admirait avant. Il n'était pas l'homme fière, sans peurs et sans reproches qui l'avait élevé. Evan ne le reconnaissait pas.. Son aspect mal soigné le décréditait plus encore.

-Papa.. Ailleen.. Elle est..
-Aileen? Elle est quoi? Dis moi!
-Elle est.. Morte.
-Comment?! Non, pas ma fille!!
-Je.. C'est de ma faute..
-Comment ta faute?!
-C'est.. Compliqué.. Hum.. J'ai provoqué des Aurors.. Elle est tombée..
-Non, non.. Pourquoi tu m'annonce ca!
-Papa.. Maman m'a foutu dehors.. Je sais pas se que je vais faire. Je hai les Aurors! C'est de leur faute, si tu es ici, si Derek et Aileen sont morts!
-Evan, ne fais pas de connerie...
-Je deviendrai Mangemort, et aucun Auror n'aura interrêt à se mettre en travers de mon chemin!
-Zbaff. Evan tu déconne ou quoi? Tu te rends compte que tu dis des conneries, et qu'en plus t'es à Askaban?! Je ne veux pas que tu deviennes Mangemort, je veux pas que tu gache la vie de ta famille!
-J'ai plus de familles, j'en aurai jamais plus.
-Ne dis pas ca! Tu verra, plus tard.
-Il est temps, la visite est terminée, sortez.
-A plus.
-Aurevoir, mon fils...

Evan ressorti de la cellule, la joue sur laquelle il avait reçu la baffe de son père. Il en ressorti, avec un moins bon souvenir qu'avant, mais au moin, il l'aurait revu. Ca faisait des années, maintenant, il le reverrait, peut-être plus tôt, si on le laissait sortir. Il ne faudrait que des noms à dénoncer, et une protection de la famille après. Il redescendi, tout les étages qu'il avait montés avant. Il croisa, en redescendant, un détraqueur. Il ne fit pas attention le moins du monde à Evan, qui resta neutre, de marbre. Il arriva, à l'étage du bureau du directeur d'Askaban. A ce qu'on en disait, il était étrange et foutait plutôt les boules. Evan n'avait rien à perdre, qu'il soie taré ou non. Il frappa à la porte du bureau, et lorsqu'il reçu l'autorisation, il entra, regarda le directeur, et parla:

-Bonjour.. Je viens récupérer ma baguette..
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin L. S. Barker
Directeur D'Azkaban
avatar

Masculin Nombre de messages : 282
Age : 36
Date d'inscription : 22/09/2007

PERSONNAGE
Âge/Année: 27 ans
Poste ou Métier: Directeur d'Azkaban
Situation familiale: En couple (non marié)
MessageSujet: Re: Est-il encore.. Vivant..? [PV]   Ven 30 Mai - 16:00

Les pas du directeur résonne dans les couloirs vides. Les seuls êtres qui peuplent cet endroit : les détraqueurs. Quel endroit plus glacial que la prison d'Azkaban. Benjamin longeait avec un certain amusement, les cellules gelée de ses prisonniers et compagnons de jeu. Ses lèvres laissaient s'échapper de fins nuages de buée tellement l'air était frais. Habitué à de telles conditions, Landon laissait sa dague d'argent frotter contre les barreau des cellules. Cigarette à la bouche, il saluait ses gardiens en quelques signes faussement gracieux de la main. Quel spectacle plus délectable que des chiens souffrants de leurs péchés passés. Cruel sort mais ô combien agréable pour son visioneur. Quelques rapides signes de tête à ses fidels gardiens et il retourne dans son sanctuaire et bureau sous le regard aveugle des Détraqueurs.


Un épais nuage de fumée blanche s'échappe de ses lèvres percées pour monter s'écraser contre le plafond boisé du bureau. Et son regard charboneux suit avec admiration la nappe brumeuse s'envoler. Un dernier sourire courbe sa bouche alors qu'il termine d'ihnaler la drogue de sa cigarette avant de la plonger dans le cendrier posé juste devant lui. Tel un félin, Benjamin s'étira largement bras et jambes. Une journée de plus à ne rien faire, une perte de temps. La vie du jeune directeur aurait pu sembler bien commune à celle des autres sorciers qui peuplent la planête. Elle ne l'était pourtant guère. Ténébreux patron de la prison la plus réputer en Angleterre, Barker était loin d'être un homme commun aux autres. Péché de la divine Colère, il représentait humainement un sentiment éprouvé par tous, à tout moment de la journée. Haine, mépris, violence, impatience, colère. Les mots qui pourraient parfaitement qualifier le garçon. Et pourtant, malgré tant de défauts, il restait sans nul doute la personne la plus instable qu'il soit. Ses nuits, contrairement à toute pensée, il les passait à tuer, venger, et exterminer. Ses journées, il les voyait défiler dans son bureau où dans les bras de divers amant(e)s. Toutefois, même si notre beau blond séducteur avait été un dragueur sans limite, il semblait être parvenu à une relation relativement comblée dans les bras fins de la secrétaire en personne du ministre de la magie. Pensée qui déccrocha un sourire au directeur alors qu'il se relevait lentement de son siège.

Ses pas le guidèrent directement à son bar personnel. Quelques secondes lui suffirent pour qu'il se serve un verre contenant une certaine dose d'alcool (n'allez pas chercher lequel, ses composant vous resteraient totalement inconnus). Et en une unique gorgée, il avala le tout. Presque aussitôt, ce sont des étoiles qui vinrent scintiller dans les prunelles sombres du meurtrier. Lâchant un mince rire, le jeune homme se reservit une seconde fois avant de retourner s'installer dans la banquette de son bureau. Allongé dans une position décontractée, son verre à la main, Landon fixait avec fascination les planches de bois qui couvrait son plafond. Un rêve qui toutefois prit bien vite fin. Un cri perçant retenti, faisant resortir le jeune blond de ses pensées toutes plus sottes les unes que les autres. Un rire mesquin déforma les traits de son visage. Et il commença seulement à siroter son deuxième verre d'alcool.


Ses yeux charboneux se portèrent presque immédiatement sur la porte. Quelqu'un venait d'y frapper. Sceptique, Landon lâcha d'une voix basse un simple "Entrez", avant de se redresser sur son fauteuil. C'est à un jeune homme qu'il fit face. Sorcier apparement ayant atteint la majorité puisqu'il se trouvait dans la prison. Benjamin arqua un sourcil face à la demande de celui-ci, mais il repprit bien vite ses esprits en se rappellant la baguette magique que lui avait confier l'un de ses gardes quelques instants plus tôt. Aucun sourire ne se dessina sur le visage du ténébreux directeur. Il se contenta simplement de se lever en faisant signe au nouveau venu de s'avancer. Lentement, le blond regagna son bureau où y était posé la baguette du garçon, et, sans quitter son invité des yeux, il s'empara doucement de celle-ci. D'un geste presque innatendu, Benjamin pointa l'arme en direction du jeune sorcier sans dire le moindre mot. Une action qui, bien entendu le fit sourire avant qu'il n'abaisse le bras pour lui tendre son dû.


« Vous êtes bien jeune pour mettre les pieds dans une prison. Vous avez quel âge ? Et il me faudrait également le nom de la personne que vous avez été voir. »


Les coudes appuyé sur le bureau, une plume pendant au bout des doigts, Landon attendit la réponse de l'étranger tout en continuant de l'observer. Quel dommage qu'il soit si jeune. Voilà bien une occasion de manquée... M'enfin, pas de vilaines pensées pour notre jeune blond alors qu'il semble enfin s'être stabilisé avec une sublime femme de son âge.


Dernière édition par Benjamin Landon Barker le Dim 29 Juin - 13:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Evan N. A. Makenson
Eleve De Serdaigle
avatar

Masculin Nombre de messages : 394
Age : 24
Humeur : Ma fois mon humeur semble être neutre.
Date d'inscription : 18/04/2008

PERSONNAGE
Âge/Année: 17 ans - 7ème
Poste ou Métier: Elève
Situation familiale: Célibataire
MessageSujet: Re: Est-il encore.. Vivant..? [PV]   Sam 31 Mai - 15:41

Evan avait hésité, à venir. Craignant de retrouver son père dans l'état qu'il venait de le voir, docile, sans fièreté, sans rien, dépourvu de tout. Il avait surtout redouté de ne plus le retrouver là. Voir son nom inscrit sur une pierre de marbre au cimetière. Non, il était vivant, et dépravé. Evan était dégoûté et était sur qu'il ne faudrait jamais qu'il se fasse choper par des Aurors, pour se faire interner à Askaban. Si il devenait Mangemort ou anti-Auror, il se ferrait traquer. Il ne deviendrait pas comme son père, car il savait que lui, il ne se ferrait certainement pas choper par des aurors. Néanmoins, Evan avait pu revoir son père, il n'était plus comme dans son souvenir, mais Evan en avait un nouveau souvenir maintenant. Bientôt, peut-être, il pourrait revenir chez lui. Se faire pardonner par sa femme et ses enfants. Reprendre une vie normale. Evan était entré dans le bureau du directeur. Le bureau était spatieux et assez luxueux en lui même avec ses boiseries et les meubles disposés dans la pièce.

Evan s'avanca, les mains dans les poches, de quelques pas vers le directeur, qui prit la baguette d'evan avant de la pointer sur lui. Evan regarda la baguette pointée sur lui. Et ben, il était bien mal tombé --'. Evan soupira, cet endroit le rendait nostalgique, mal. Le directeur lui tendit sa baguette pour la lui rendre. Evan tendit la main et attrappa délicatement sa baguette, tout en regardant le directeur droit dans les yeux. Ce dernier demanda à Evan qui il était venu voir et quel âge il avait, car il paraissait jeune.. :

-J'ai rendu visite à Landon Wellington.. J'ai 23 ans.

Evan faisait façilement les 23 ans. Entre 17 et 23 en tout cas. Il a la mentalité, parfois de quelqu'un de 23 ans. Il a le physique d'un adulte. Entre 17 et 20 ans. Il n'était pas sur d'être bien vu à 17 ans de venir à Askaban. Et puis, notre chèr Evan a l'habitude de mentir sur certains petits détails, tels que son âge. Des fois son nom. Evan resta impassible et regarda le jeune directeur à son bureau. Les blonds sont peux nombreux de nos jours...
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin L. S. Barker
Directeur D'Azkaban
avatar

Masculin Nombre de messages : 282
Age : 36
Date d'inscription : 22/09/2007

PERSONNAGE
Âge/Année: 27 ans
Poste ou Métier: Directeur d'Azkaban
Situation familiale: En couple (non marié)
MessageSujet: Re: Est-il encore.. Vivant..? [PV]   Sam 14 Juin - 15:47

Le nom que son jeune invité venait de prononcé résonna dans son esprit. « Landon », un prénom bien peu commun en Angleterre. Fréquent sur le continent Américain. Un nom qui faisait l'identité du directeur d'Azkaban, mais aussi celle de l'un de ses prisonniers d'après les dire du garçon. Un sourcil arqué, comme pour appuyer sur sa suspition, Benjamin ne rajouta pas un mot. Les bras croisés sur sa poitrine, il continuait simplement, docilement, d'observer l'adolescent de haut en bas. N'allez pas croire qu'il était assez sôt pour se faire tromper par un gamin tel que le beau brun face à lui. Certainement que non. Le regard flamboyant du ténébreux directeur quitta celui du visiteur, préférant se porter sur le dossier posé sur son poste de travail. De sa plume, il y inscrivit d'une main légère le nom et prénom du dénommée prisonnier. Chose faite, ses deux prunelles reprirent leur attention sur le jeune Wellington. Un silence s'installa. Barker quitta son emplacement. D'une démarche féline, mystérieuse, il contourna doucement le jeune visiteur. Son regard de flamme vrillant toujours et encore le sien.


« Généralement, je préfère qu'on me donne l'âge véritable. »


Aucun sourire, juste la fraîcheur silencieuse de ses sarcasmes. Haussant un sourcil, le blond s'installa lentement sur le fauteuil, indiquant d'un simplet geste du poignet à l'autre de venir en faire de même sur le siège d'en face. Ambiance relativement tendue et glaciale malgré le feu dansant de la cheminée. Discret, sans ajouter aucune parole, Benjamin continua de toiser le jeune garçon durant quelques longues minutes. Il était évident qu'il n'allait pas le liberer ainsi. Quelques questions trônaient dans son esprit rageur. Il ne manquerait certainement pas de les lui poser. Un mince sourire releva ses lèvres perçées. Se redressant légerement sur son fauteuil, Landon reprit à voix basse :


« Tu es à Poudlard, n'est-ce pas ? »


Nullement besoin d'un quelconque signe de réponse pour la connaître. Son physique trahissait sa jeunesse. Sa voix, de même. Toujours ce même sourire encré sur son visage alors que le blond gardait les bras croisés sur sa poitrine. Patient, il n'insista pas plus et préféra se redresser, se dirigeant directement vers le bar qui comptait toutes ses diverses bouteilles d'alcool. Un coup d'oeil vers son invité, comme pour lui demander se qu'il désirait boire, et il fit apparaître d'un geste gracieux de la main deux verres qu'il rempli directement d'un liquide doré.
Revenir en haut Aller en bas
Evan N. A. Makenson
Eleve De Serdaigle
avatar

Masculin Nombre de messages : 394
Age : 24
Humeur : Ma fois mon humeur semble être neutre.
Date d'inscription : 18/04/2008

PERSONNAGE
Âge/Année: 17 ans - 7ème
Poste ou Métier: Elève
Situation familiale: Célibataire
MessageSujet: Re: Est-il encore.. Vivant..? [PV]   Ven 20 Juin - 9:55

Evan resta calme, malgrés que son mensonge avait été découvert. Là ou d'autres seraient devenus rouges et se seraient mis à baffouer pour essayer de s'expliquer. Il avait l'habitude de mentir et quand il ment autant, il se fait toujours repérer à un moment donner. Voilà pourquoi il n'est pas stresser à l'idée qu'on l'aie découvert. Ca devenait plus rare quand on reconaissait en lui le vaux rien menteur qu'il était. Enfin, Evan souleva les épaules en signe d'aveux. Il regardait néanmoin son vis-à-vis d'un air perplexe. Le directeur d'Askaban avait l'air d'être un personnage énigmatique. Intéressent. Mais c'était aussi lui qui avait les clefs des serrures. Il était le chef des Détraqueurs et des gardiens d'Askaban.

Il devait avoir de bonnes relations, être un homme de pouvoir. Pour être jeune et directeur d'Askaban, il faut soit être pistonné, soit le mériter vraiment. Evan regarda l'homme se diriger vers un fauteuil, et lui faire signe de faire de même. Il le rejoignit sur le fauteuil face au directeur. Ce dernier lui posa une question. Si il était toujours à Poudlard? Effectivement.:

-J'ai 17 ans. Et je suis effectivement encore à Poudlard.

Tant qu'à faire. Effectivement, Evan ne ressemblait pas encore à quelqu'un de 23 ans. Il ne commencait pas a perdre ses cheveux, à avoir mal partout, se plaindre tout le temps et devenir fous. Pour lui, le meilleur âge, c'est 17 ans et trois ans plus tard au plus. Evan n'aimait pas savoir qu'un jour il vieillirait. Il passa une main dans ses cheveux, l'air un peu ailleur pendant même pas trentes secondes. Il vit le directeur se lever et se diriger vers un meuble recellant de boisons, alcoolisées ou pas. Pas bête un bar! Faudrait qu'il aie aussi un travail aussi peinard, où il aurait un beau bureau avec un bar et des fauteuils confortables comme ceux-ci. Le Directeur proposa à Evan à boire, et bien sûr, il accepta. Jamais il ne refusait à boire, Evan! Alcool ou non. Il regarda le monsieur se rapprocher et Evan lui posa aussi une question.:

-Et vous? Vous avez quel âge? Vous paraissez jeune pour être déjà Directeur d'Askaban.

Evan aussi, s'ammusait à détailler l'homme devant lui de ses yeux bleus qui avaient pris une teinte perçante, comme lorsqu'il voulait analyser quelqu'un, en apprendre plus sur son compte. Il avait entendu parler, il y a quelques temps, de ce bonhomme, dans la gazette et par des autres personnes de Poudlard, dans la rue et chez ses clients.
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin L. S. Barker
Directeur D'Azkaban
avatar

Masculin Nombre de messages : 282
Age : 36
Date d'inscription : 22/09/2007

PERSONNAGE
Âge/Année: 27 ans
Poste ou Métier: Directeur d'Azkaban
Situation familiale: En couple (non marié)
MessageSujet: Re: Est-il encore.. Vivant..? [PV]   Dim 22 Juin - 14:38

Ses deux prunelles noires perdues dans le liquide ambré que contenaient les deux verres, Benjamin n’écoutait plus que d’une oreille distraite le jeune élève parler. Il fallait l’avouer : il était assez rare de voir de tel adolescent de nos jours. La plupart n’étant plus que de vulgaires vermines injurieuses qui profitent de la naïveté de certains adultes pour se croire supérieurs. Sourire aux lèvres, le Directeur n’ajouta pas un mot face à son aveu, il se contenta purement et simplement de se retourner vers son interlocuteur, lui tendant l’un des deux verres après s’être rapproché lentement de lui. Reprenant confortablement sa place face au brun, Landon mena directement sa coupe au bord de ses lèvres avant d’y goûter le contenu. Haussement de sourcil en signe de satisfaction et il reporta son regard perçant sur le jeune homme de 17 ans. Un âge déjà plus raisonnable pour un physique comme le sien. Toujours cette même expression de confiance inscrite sur son visage fin, Benjamin ne manqua pas de faire savoir à son invité toute l’attention qu’il lui portait en lui proposant désormais un des cigares de la boîte de cuire posée sur la table. Un accueil digne des plus grands bourges d’Angleterre me direz-vous, et vous n’aurez pas totalement tord. Se penchant légèrement vers la dite-boîte, l’aîné ne se priva pas pour alluma le premier son tabac. Une fumée blanchâtre s’échappa de ses lèvres entrouvertes et il reprit place dans son siège.


La question que lui retourna le jeune élève le surpris assez. En plus d’être un garçon peu intimidant, il se montrait également être un adolescent culoté. Et il fallait l’être pour oser poser une telle question personnelle au dirigeant d’Azkaban. Un nouveau sourire et il inhala une nouvelle bouffée de son havane avant de daigner lui offrir une quelconque réponse. Réponse qu’il se serait bien retenu de garder secrète aux yeux bleus du jeune brun.



« Mon âge ? J’ai tout juste dix ans de plus que toi, à savoir 27. J’ai eu une certaine opportunité qui s’offrait à moi lorsque je me suis présenté pour le poste de directeur d’une prison, crois bien que je ne l’ai pas loupée. »



Et c’est seulement après un haussement d’épaule peu significatif qu’il entreprit d’avaler une nouvelle gorgée du liquide doré. Vraiment, il fallait l’avouer, l’alcool et le tabac était un mélange tout à fait… enivrant. Et il suffisait de voir le regard dilaté de notre jeune sorcier blond-brun pour savoir quel genre d’effet il lui procurait. Saoul ? Peut-être pas à ce point. Rêveur ? A la rigueur, un mot qui pourrait le qualifier à l’instant présent. Et Dieu sait que l’a dernière fois qu’il avait gouté à un alcool avec quelqu’un, cela c’était terminé par un gaspillage de pâtes refroidies et une nuit en charmante compagnie. Souvenir mémorable qui fit d’ailleurs rire intérieurement le concerné.



Lentement, Benjamin leva le visage vers le jeune élève qui continuait de le fixer. Leurs regards se croisèrent, et Barker en profita pour tirer une nouvelle fois sur sa drogue. L’ambiance enfumée du bureau laissait le directeur assez confiant tout en étant… comme hors de lui. Les yeux pétillants, il se releva tout en posant son verre sur la table basse devant lui, avant de contourner lentement son propre siège, préférant s’appuyer contre le bord de son bureau.



« Alors dis-moi, tu appartiens à quelle maison ? A première vu j’aurais dis Serpentard mais… »



Il ne termina pas sa phrase, préférant attendre directement la réponse à sa question tout en recrachant sa fumée blanchâtre au plafond.
Revenir en haut Aller en bas
Evan N. A. Makenson
Eleve De Serdaigle
avatar

Masculin Nombre de messages : 394
Age : 24
Humeur : Ma fois mon humeur semble être neutre.
Date d'inscription : 18/04/2008

PERSONNAGE
Âge/Année: 17 ans - 7ème
Poste ou Métier: Elève
Situation familiale: Célibataire
MessageSujet: Re: Est-il encore.. Vivant..? [PV]   Dim 22 Juin - 16:54

[Trèèèèèèès court, navré.. Je ferai mieux après, promu T_T]
Evan prit le verre que lui proposait le directeur. Ce dernier proposa également à Evan un cigare. Ces cigares devaient coûter cher. Evan ne se priva pas d'accepter la chose. Il n'avait jamais fumé un cigare, il était novice. Il fumait bien le join et la cigarette, mais sans plus. Evan regarda l'homme reprendre sa place et allumer son cigare. Evan l'imita. Evan écouta le directeur lui répondre. Il était son ainé de dix ans déjà. Evan resta interdit suite à cette réponse. Il était plus âgé que ce que ne pouvait penser Evan. Il lui donnais.. 22 ans à tout casser. Evan ne dit plus rien, il se contenta d'observer le jeune homme. Evan bu une gorgée du liquide servit par le Directeur, lorsque ce dernier se leva et contourna le fauteuil pour s'appuyer contre son bureau. Il lui demanda dans quelle maison il était, en supposant qu'il était à Serpentard. Evan eu t une poussée de confiance ne lui, lorsqu'il avait fit illusion aux Serpentards. Il donnait l'impression d'être un Serpentard, en étant un simple Serdaigle. Evan répondit au Directeur:

-Non, malheureusement, je n'ai pas la chance d'avoir été à Serpentard.. Je suis à Serdaigle.

Evan approcha le cigare de ses lèvres, et aspira la fumée du cigare, la fumée lui donna un peu le tournis. Entre les cigares et les cigarettes, il y avait un monde de différence énorme. Evan ne pu se retenir de donner une petite réflection sur l'âge du directeur. :

-27 ans.. Presque la retraite!
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin L. S. Barker
Directeur D'Azkaban
avatar

Masculin Nombre de messages : 282
Age : 36
Date d'inscription : 22/09/2007

PERSONNAGE
Âge/Année: 27 ans
Poste ou Métier: Directeur d'Azkaban
Situation familiale: En couple (non marié)
MessageSujet: Re: Est-il encore.. Vivant..? [PV]   Jeu 26 Juin - 8:12

Le nuage de fumée blanc termina sa course sur le plafond boisé de la pièce. L’ambiance enfumée du bureau donnait une certaine impression de rêverie. Chacune des bouffées du cigare consumant un peu plus les poumons des deux jeunes gens. L’aîné semblait s’être absenté durant quelques minutes. Le regard flou, le visage inexpressif, Benjamin ne dit plus un mot. Ses deux prunelles d’ébène fixant un point invisible sur l’une des bibliothèques meublant la chambré. Son invité cependant ne sembla pas remarquer son manque d’attention puisqu’il répondit distraitement à la question posée. Une réponse qui ramena le garçon à reprendre soudainement conscience de l’instant présent. Sourcil arqué, insistant ainsi sur sa suspicion, Landon toisa quelques instants le regard du Bleu et Argent, comme pour y déceler un quelconque indice lui prouvant son mensonge. Mais en vain. Le caractère du jeune Wellington avait donc sa place parmi les intellectuels de Serdaigle ? Surprenante révélation. Mais le ténébreux directeur n’insista pas plus sur ses doutes, portant une nouvelle fois la drogue à ses lèvres pour en inhaler une dernière bouffée. Après quoi, le jeune homme se détacha de la bordure de son bureau pour venir contourner d’un pas lent le fauteuil où siégeait le garçon. Une nouvelle remarque s’échappa des lèvres de ce dernier. Des dires qui firent sourire l’homme alors qu’il regagnait sa place.


« C’est certain. Et je suppose que, étant donné que je n’ai même pas d’enfant, je pourrais léguer la direction de cette prison à un jeune adolescent de 17 ans, tu ne crois pas ? »


Un autre sourire et il s’empara de son verre, resté posé sur la petite table. Une gorgée seulement du liquide ambré et il reporta son regard froid et ténébreux sur le jeune homme face à lui. Détaillant habilement des yeux les formes du garçon, guettant le moindre signe trahissant une information cachée. Mais rien. Si le fait qu’il pouvait aisément lui masquer une information importante gênait assez notre blond directeur, celui-ci en profita pour reprendre la parole sur un ton un plus distant que les précédents.


« Alors dis-moi, ton père, quel crime a-t-il commis pour se retrouver ainsi dans une si pitoyable posture ? D’autant plus que son nom met quand même une certaine claque à ma réputation. »


Faisant allusion au fait que le père de son invité portait le même prénom que lui, Benjamin ne pu s’empêcher d’afficher une mine dégoutée. Testant ainsi le taux de colère que pouvait éprouver le soit disant Serdaigle. Des épreuves, il le testait. Un Serpent réagirait au quart de tour, un Aigle en revanche prendrait le temps de réfléchir à l’attaque, pour ensuite à son tour, attaquer. Détecteur de mensonge humain, Barker ne pu s’empêcher de laissé un sourire en coin orné ses lèvres percées.
Revenir en haut Aller en bas
Evan N. A. Makenson
Eleve De Serdaigle
avatar

Masculin Nombre de messages : 394
Age : 24
Humeur : Ma fois mon humeur semble être neutre.
Date d'inscription : 18/04/2008

PERSONNAGE
Âge/Année: 17 ans - 7ème
Poste ou Métier: Elève
Situation familiale: Célibataire
MessageSujet: Re: Est-il encore.. Vivant..? [PV]   Jeu 26 Juin - 11:25

-Léguer ce poste à un adolescent de 17 ans dont vous ne conaissez rien? Pas très sérieux tout ca. Avez vous une femme, si vous n'avez pas d'enfant?

Evan regardait toujours le directeur avec une certaine attention. Il avait assez facile avec les inconnus, enfin, il a le contact facile, plutôt. Il avait surtout façile, c'est lorsqu'on l'aborde dans la rue, pour lui demander combien il prendrait pour coucher. Ca le faisait toujours marrer, car ca arrivait même lorsqu'il n'était pas sur les rues du tapin de Londres ou de pré-au-lard. Enfin. Il acheva son verre d'alcool en deux gorgées et le reposa sur la table, laissant son regard se balader sur l'homme. L'alcool était assez fort. Un alcool que Evan n'avait jamais bu. Pourtant il en buvait lui, de l'alcool, souvent en soirées et quand ca allait pas fort, pour oublier. Evan soupira, et tira sur le cigare. Il sentait ses joues devenir chaudes. Merci l'alcool. L'alcool a l'art de vous faire changer de personnaliter, vous rendre plus suceptible ou du contraire, tout vous passe audessu de la tête. Le directeur parla à nouveau. Evan remarqua sa mine dégoutée, lorsqu'il parla du père d'Evan. Evan monta directement sur ses grand chevaux. Lorsque c'était question de son père, c'était toujours un sujet tabou, qui risquait de tourner mal avec un peu d'alcool. Première question, rien de mal, Evan répondit, à présent sur ses gardes:

-Magie noir et opposition à des Aurors qui ont tués mon frère d'un an mon ainé.

Seconde phrase, comme si son père, à cause de son prénom, Landon, pouvait salir la réputation du directeur. Evan sauta sur ses pieds et plaqua Benjamin contre son siège:

-Mon père était un aristo' c'est à cause d'Aurors qu'il est ici, parce qu'il a voulu défendre sa famille. Si pour vous c'est désonorer par un nom quelquonque, et bien, soit, mais mon père n'est pas source de désonheur.

Evan n'était pas le fils biologique de Landon, mais ce dernier le croyait. Sa mère avait eut une aventure et Evan était le fruit de cette aventure. Il était le seul de sa famille à ne pas avoir le sang des deux adultes. C'est ce qui le mettait plus mal à l'aise. Mais il considérait Landon comme son père, il le prennait en modèle. A la limite, il se sentait plus le fils de Landon que le fils de sa mère. Evan regardait Benjamin droit dans les yeux, rien ne le ferrait changer son regard. Il lacha le col du Directeur et se tourna, avant de reprendre sa place, le regard froid, cassant envers le directeur.
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin L. S. Barker
Directeur D'Azkaban
avatar

Masculin Nombre de messages : 282
Age : 36
Date d'inscription : 22/09/2007

PERSONNAGE
Âge/Année: 27 ans
Poste ou Métier: Directeur d'Azkaban
Situation familiale: En couple (non marié)
MessageSujet: Re: Est-il encore.. Vivant..? [PV]   Jeu 26 Juin - 18:33

« Une femme ? C'est une question assez personnelle ça... Tout se que tu pourra savoir c'est que je ne suis pas marié. Pour le reste, va falloir aller lire les potins de la Gazette si tu veux des renseignements sur ma vie privée. »


L
a question que lui avait posé le jeune Serdaigle surpris assez le fier directeur. Marié, il était loin de l'être. En revanche, concernant sa vie de couple, on pouvait aisément dire qu'il avait trouvé son bonheur. Une amie, une soirée, et c'est l'amour qui vint le fraper de plein fouet. Et Dieu seul sait à quel point le jeune homme déteste l'idée des relations durables. Et pourtant ! Pourtant... le voilà qui se retrouve emprisonné dans les toiles de cupidon. Amoureux d'une femme, de cette femme, il ne pouvait nier le fait que les sentiments éprouvés pour elle n'était pas que de l'affection, de l'amitié. Plus, beaucoup plus. Mais Benjamin n'eu pas le loisir de profiter d'avantage de l'instant de silence pour méditer sur la question, la voix du jeune garçon raisonnant une seconde fois dans la pièce.



C'est à peine s'il eu le temps de relever le visage vers son invité. Landon sentit un poing ferme s'emparer du col de sa chemise pour l'attirer vers le haut. Les sourcils froncés, le directeur porta directement ses deux yeux charbonneux sur l'auteur de ce geste et se retint plus que fermement de deverser le torrent de colère qui venait de le couvrir. Une fois qu'il l'eu relâché, l'aîné ne perdit pas son temps. C'est à son tour qu'il quitta son siège, se redressant de toute sa hauteur face à l'élève. Brûlant intérieurement, le ténébreux chatain s'avança droit vers celui qui venait de le lâcher. Exaspéré par un tel comportement d'irrespect, Landon aggripa le Serdaigle par l'épaule avant de le repousser violement contre son propre bureau. Le choc ne fut pas des plus tendre, et Benjamin ne prit même pas la peine de savoir si l'élève s'était cogné ou pas qu'il maintenait déjà celui-ci par la nuque, blockant ses mains à l'aide de sa poigne ferme.


La joue collée contre la table de travail du directeur d'Azkaban, le jeune Wellington était immobile. Le blond et brun derrière lui, maintenant les mains et la nuque du garçon, comme s'il ne voulait plus qu'il bouge. Légerement haletant, Landon se pencha doucement vers le Bleu et Argent, collant ses lèvres contre l'oreille de l'autre. Un murmure, et il laissa un sourire longer le coin de ses lèvres perçées.


« Ne joues pas à ça avec moi. Tu risques de le regretter jeune homme. »


Quel gâchi de devoir menacer un si beau garçon. Déjà que l'alcool et la cigarette pouvait rendre Barker dans un état asser... hors de lui, alors si en plus de cela son principal péché se mettait à l'envahir... Le pauvre Serdaigle ne ressortirait certainement pas du bureau avant le lendemain matin.
Revenir en haut Aller en bas
Evan N. A. Makenson
Eleve De Serdaigle
avatar

Masculin Nombre de messages : 394
Age : 24
Humeur : Ma fois mon humeur semble être neutre.
Date d'inscription : 18/04/2008

PERSONNAGE
Âge/Année: 17 ans - 7ème
Poste ou Métier: Elève
Situation familiale: Célibataire
MessageSujet: Re: Est-il encore.. Vivant..? [PV]   Jeu 26 Juin - 20:28

Evan sentit une pression sur son épaule avant de se sentir pousser, il senti quelques secondes après les os de ses hanches heurter le bois du bureau. Douleur. L’homme se trouvant derrière lui attrapa d’une main la nuque du jeune homme et ses mains. La joue d’Evan était contre le bureau de Benjamin. Ce dernier l’ayant assez brutalement envoyé valser ? Evan avait un peu mal aux hanches et à la partie de son visage qui avait été appuyée contre le bureau. Evan ne parla pas. Il ne se débâti pas. Il avait tant eut l’habitude d’être traité comme ca par certain de ses clients qu’il était en permanence rempli de bleus. Evan écouta attentivement l’homme parler. S’il jouait à ca, il le regrettait ? Evan sourit de sa position de faiblesse. Il lui dit, comme si ca l’amusait :

-J’ai pas peur de ca, grand. On m’a fait pire que me coincer contre un bureau. Si tu savait ce qu’on peux me faire, quand je traine sur le Guy’s Tapin..

Evan n’avait pas honte pour le moins du monde, il faut bien se faire du fric dans la vie. Evan, tant qu’à faire pouvait prendre un peu de plaisir dans son travail. Aussi, il ne faisait pas que les femmes. Il faisait aussi les hommes. Voir plusieurs personnes, ce qui est plus fatiguant, mais qui rapporte assez bien d’argent. :

-Sérieux, ca me fait pas peur, tes menaces.

Se faire frapper? Evan n'avait pas peur. Sauf peut-être si un poing aterissait su son magnifique visage. Il aurait dur d'avoir des clients, si son visage était mutilé ou recellant de bleus diverts. Il faisait toujours attention à ses piercings, à sa lèvre inférieure, des labret décallés. Il faisait très attention à ces derniers. Ca lui coutait cher.. Si on lui donnais un coup dessu, ca serait fatal. Il en connaissait des gens qui avaient reçus de mauvais coups dans leur piercing au labret décallé, ils avaient saigné ou étaient assez entailler pour qu'il ne tienne plus tellement bien. Très frais...
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin L. S. Barker
Directeur D'Azkaban
avatar

Masculin Nombre de messages : 282
Age : 36
Date d'inscription : 22/09/2007

PERSONNAGE
Âge/Année: 27 ans
Poste ou Métier: Directeur d'Azkaban
Situation familiale: En couple (non marié)
MessageSujet: Re: Est-il encore.. Vivant..? [PV]   Dim 29 Juin - 17:23

Comment désigner un tel comportement ? Du courage ? Certainement pas. De l’irrespect ? Ce ne serait pas impossible. De la folie ? C’est certain. Une ruse ? Question à méditer. Tenant fermement sa prise sur le Serdaigle, Landon se pencha lentement vers lui afin d’entrevoir son visage ; toujours et encore collé contre la table du bureau. Un sourire malsain étira ses lèvres percées pendant que l’autre reprenait tant bien que mal la parole. Il n’éprouvait donc aucune peur ? Voilà une scène digne des plus grands héros du septième art. Expression moqueuse gravée sur le visage du blond, celui-ci ne manqua pas de lâcher un discret rire insalubre tout en appuyant un peu plus sur la nuque du jeune homme. Si le Péché de la Colère était en partie dû à son comportement pour le moins « étrange », l’alcool et le tabac inhalés n’étaient pas innocents à l’affaire. En revanche, la suite de la phrase du jeune Wellington eut pour effet de surprendre un peu plus le sombre magicien. Un sourcil arqué, il ne pu s’empêcher de montrer sa curiosité face à cette nouvelle information. Si le Guy’s Tapin était l’une des rues du pays les plus fréquentée pour un biseness pas très catholique, Benjamin n’y avait que très rarement mit les pieds. Quelques fois, quand il était adolescent afin d’y faire quelques rencontres réconfortantes. Mais mis à part cela, chacune des femmes, chacun des hommes que Barker a pu fréquenté durant un soir ou deux, il les déniche par ses propres moyens.


« Le Guy’s Tapin dis-tu ? Intéressant. »


Une information que le jeune garçon aurait mieux fait de garder pour lui… Brûlant intérieurement, Benjamin n’allait certainement pas pouvoir longtemps se contenir avant de frapper. L’attaque, quelle qu’elle soit, risquerait d’être pour le moins… éprouvante pour la victime. Violente ou douce, elle marquerait des mémoires. C’est donc ainsi, par pure provocation, que l’ex Serpentard appuya sans la moindre gêne son bassin contre le fessier du Bleu et Argent, ne manquant pas de corser un peu l’histoire en faisant quelques lents déhanchés contre sa victime. Pédophile ? Profiteur ? Trompeur ? Des noms qui ne sont pas faux certes, mais qui ne peuvent qualifier Benjamin à l’heure actuelle si l’on prend en compte les éléments déclencheurs de ses vulgaires provocations. Toujours penché vers le garçon, l’androgyne relâcha lentement sa prise sur la nuque du jeune homme pour venir poser l’une de ses mains sur la ceinture de celui-ci.


« Il va falloir que tu me rembourse le verre et le cigare de tout à l'heure. La vie coûte chère maintenant. »


Des mots qu’il avait soufflé à l’oreille de l’autre sans pour autant arrêter ses petites provocations gestuelles. D’ailleurs, l’aîné amena sa main libre sur le visage du brun, y dégageant doucement quelques unes des mèches qui se trouvait devant ses yeux. Après quoi, il se recula. D’un pas, puis de deux, laissant le Serdaigle se redresser. Reprenant seulement conscience de ses actes, le directeur resta quelques secondes suspicieux, mais bien vite, son péché reprit le dessus sur sa morale et il se r’avança une nouvelle fois vers son jeune compagnon, l’attrapant par le col. Son visage proche du sien, il ne fit qu’effleurer les lèvres du dénommé Evan, laissant son propre piercing caresser les anneaux du garçon.


« Et tu joues souvent à des jeux aussi dangereux avec les gens ? »
Revenir en haut Aller en bas
Evan N. A. Makenson
Eleve De Serdaigle
avatar

Masculin Nombre de messages : 394
Age : 24
Humeur : Ma fois mon humeur semble être neutre.
Date d'inscription : 18/04/2008

PERSONNAGE
Âge/Année: 17 ans - 7ème
Poste ou Métier: Elève
Situation familiale: Célibataire
MessageSujet: Re: Est-il encore.. Vivant..? [PV]   Lun 30 Juin - 9:52


Evan se tu un instant. L'homme derrière lui le mettait plus que mal à l'aise. Il émétait une sorte d'onde si noire qu'Evan pouvait la ressentire. Par ce fait il se sentait comme opressé, dans l'air lourd de la pièce. Le fait que la cage thoracique d'Evan était comme comprimée contre le bureau en bois véritable du Directeur d'Askaban pouvait également être pris en compte. Evan aurait peut-être du, pour une fois fermer sa (belle) gueule. Ne pas faire son petit malin, en disant qu'il faisait le tapin et qu'on pouvait lui faire pire que de le plaquer contre un bureau. La façon dont le Directeur de la prison avait répété la phrase qu'Evan avait pronnoncée quelques temps avant n'annoncait rien de bon, surtout avec le ton qu'il avait prit. Bah, au pire, il devrait se farçire quelqu'un en plus. Si il payait, ca irait. Si il ne payait pas, là, le pauvre Evan retournerait chez lui les poches vides.

Le blond Directeur s'amusa à appuyer son bassin contre le fessier bleu et argent, s'amusant à se déhancher en cette posture. Sa prise était toujours aussi forte sur le coup d'Evan et à ses poignets. Soudainement, l'emprise de Landon se fit moins vigoureuse au niveau du coup de l'élève. Ce dernier s'en réjouissait d'ailleur, mais ce fut éphémère, car Landon déposa sa main sur la ceinture du garçon. Ca voulait tout dire. Evan aurait pu le deviner. Coucher, bien sur. Dans ce presque silence, la voix de Benjamin retenti.Il lui dit qu'il devrait rembourser l'alcool et le cigare consommé.. Evan était tombé sur un fou. Ce type devait être fou, il n'y a pas d'autres solutions. Un fous parmis les gens importants, attention, cachez vous! Evan répondit néanmoins, un sourir aux lèvres, même si il était légèrement fatigué d'aller baiser de tout côté à passer presque toutes ses journées dans un lit, en pleine action avec différentes personnes:

-Je vaux beaucoups plus qu'un vulgaire verre d'alcool avec un simple cigare. Cubain ou non.

Evan avait un caractère tel qu'il refusait de se soumettre à cette autorité étrangère à Evan. Il ne pouvait montrer aucun signe de faiblesse, de soumission, toujours avoir un brin d'insolence dans la voix, juste pour bien faire chier son monde. Enfin, Evan se senti libre de tout mouvements, Landon l'avait laché, un peu ca ne faisait pas de mal. Il en profita pour se redresser et se tourner de sorte à être face à Landon. Ce dernier eut reculé de queques pas. Partir pour mieux revenir. Effectivement, il y eut une nouvelle attaque.Le blond s'avenca brusquement vers Evan et l'attrapa par le col de son t-shirt. Le visage du Directeur d'Askaban était assez pret de celui d'Evan. Lorsque Landon demanda si il jouait souvent à des jeux dangereux avec les gens, Evan hésita quelques secondes avant de lui répondre. Il regardait Benjamin, l'air exaspéré avant de lui répondre:

-Ouai. Mais plus c'est violent et dangereux, plus les prix montent.

Bien sur, il y avait la prise de risque, les éventuelles blessures et tout.. Fallait s'assurer. Les principaux problèmes de la prostitution étaient, après le raquet, le viol. Il arrive bien souvent que des prostituées ou des gigolos se fassent violer, mais comme ils n'ont pas d'autres choix que la prostitution, ils se font traités de menteurs, donc on ne les croit pas. Triste sort. Evan, comme la plupart des prostituées et gigolos, ne faisait pas ca pour le simple plaisir d'avoir plus de sexe dans la journée. Non, il faisait ca pour gagner un minimum d'argent, pour lui avoir de quoi acheter sa drogue. " Douce Héroïne, tu as changé ma vie, tu me fais voir la vie comme plus façile, mais tu m'as déglinguée, tu me fous en l'air, mais je ne peux m'empècher de vivre avec toi, tu es mon dernier soutient, sans toi, je suis seul. " En cet instant préssent, coucher pour ne pas gagner d'argent n'interessait nullement Evan. Il était trop fatigué pour en avoir envie. Evan passa deux doigts dans le jeans du Directeur, entre sa peau et son pantalon, Evan tira ce dernier plus près vers lui, et lui dit, sur le ton de la confidence:

-J'ai peut-être les prix les plus élevés de Londres tout entier, mais le rapport qualité prix est présent. Mais mes prix varrient en fonction de ce que l'on me demande.. Entre 70 et 200 Galions..
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin L. S. Barker
Directeur D'Azkaban
avatar

Masculin Nombre de messages : 282
Age : 36
Date d'inscription : 22/09/2007

PERSONNAGE
Âge/Année: 27 ans
Poste ou Métier: Directeur d'Azkaban
Situation familiale: En couple (non marié)
MessageSujet: Re: Est-il encore.. Vivant..? [PV]   Lun 30 Juin - 21:24

L'amour. Sentiment ô combien incomprit par une grande majorté des personnes peuplant ce monde. Tellement difficile à trouver, et agréable à ressentir. Rares sont ceux qui connaissent son sens véritable. Benjamin, lui, n'est tomber amoureux dans sa vie que deux véritables fois. La première, un amour impossible entre lui et cette élève de Gryffondor, la seconde, Rachel. Secrétaire du ministre, amie du directeur d'Azkaban, elle est parvenue à apaiser sa colère. Par ses baisés, ses caresses, son souffle, son regard, elle. Et pourtant, voilà que l'indigne directeur osait entâmer une relation avec un autre. Relation pûrement sexuelle certes, mais une relation quand même. Et c'est un certain sentiment de culpabilisation et de regret qui s'installa en lui. Le fou. Mais bien vite, une voix l'en sortit, l'extirpant de ses pensées confuses pour le ramener à la torride réalité. Un frisson de surprise longea l'échine de l'adulte lorsqu'il sentit une main se poser sur sa propre ceinture pour l'entraîner. Le jeune Wellington connaissait à merveille les étapes de son travail. Et puis, dans un élan de folie, le blond ne s'y refusa plus. Peu importaient les conséquences, le plaisir et le soulagement avant tout.


Mordillant nerveusement sa lèvres inférieure, comme pour se contenir, Landon imita les gestes de son invité, collant un peu plus son corps au sien. Une main posée sur sa nuque, l'autre sous son menton, comme pour maintenir son visage, le directeur avança une nouvelle fois ses lèvres, effleurant malicieusement celles de son partenaire sans pour autant les toucher. Il fallait donc qu'il paye ? Certes, l'argent n'était pas un soucis pour lui, mais le fait est que payer pour profiter était quelque chose d'assez... désagréable pour Benji'. Un sourcil arqué, comme pour insister sur sa surprise, le jeune homme offrit une simple caresse dans le cou de l'autre, laissant glisser sa main le long de sa joue, sa gorge, son épaule, avant de daigner répondre.



« Offres moi se que tu as de meilleur alors, et tu auras la somme qui te plait - sans pour autant vider mon compte en banque hein -. »


Directement, sans perdre la moindre petite seconde, le blondinet laissa le bout de son nez frôler le joue du garçon. Si c'était un viol, il serait assez... doux en vérité. Loin de faire preuve de violence dans ses actes, Landon avait plus l'habitude de faire languir ses complices, leur offrant tentations sans rien leur donner. Cruel péché qui l'habite, mais qui reste toutefois un point essentiel qui le compose. Vivre sans, ce serait changer la personnalité de Barker. Imaginez : le directeur d'Azkaban tenant un nounours et un bouquet de roses, autour de lui femme et enfants... Inimaginable.


Lui avançait, faisant ainsi reculer son partenaire. Toujours cette même emprise sur la nuque du garçon, et sa main libre qui empoigne fermement le gamin. Un unique baisé volé sur le coin de ses lèvres et il repousse du bout des doigts l'élève, le faisant ainsi basculer sur la banquette qu'il avait quitté quelques instants plus tôt. Un sourire vicieux et il s'avance à grands pas vers lui, le choppant par le col de son haut pour cette fois, l'embasser à pleine bouche. Quelques secondes, pas plus, et il se retire. Le souffle légèrement haletant, Benji' sepose sur le fauteuil juste face à sa proie. Passant le bout de sa langue sur son anneau, il reprit plus bas :


« J'éspère quand même que ça vaut le coût. »
Revenir en haut Aller en bas
Evan N. A. Makenson
Eleve De Serdaigle
avatar

Masculin Nombre de messages : 394
Age : 24
Humeur : Ma fois mon humeur semble être neutre.
Date d'inscription : 18/04/2008

PERSONNAGE
Âge/Année: 17 ans - 7ème
Poste ou Métier: Elève
Situation familiale: Célibataire
MessageSujet: Re: Est-il encore.. Vivant..? [PV]   Lun 14 Juil - 19:45

Evan laissa Benjamin faire ce qu’il voulait, Evan faisait son obéissant, comme s’il n’avait plus d’âme le guidant, Benjamin était comme son seul point de repère, la seule chose pouvant ordonner à Evan de faire un mouvement, deux mouvements, les enchaîner,… En sorte le maitre du pantin, Benjamin avait un contrôle total sur Evan, qui avait décidé d’être ailleurs, mentalement. Comme dans un coma éveillé, Evan sentit les lèvres de l’homme frôler les siennes, il l’entendait parler, mais sans plus de réaction de la part d’Evan. L’homme dirigea Evan et le fit tomber sur la banquette, qui avait précédemment accueilli Benjamin.

Revenu à la réalité, par l’embrassade de l’homme assez inattendue pour Evan qui avait quitté la réalité, la terre, pendant quelques minutes. Il regarda le blond s’assoir face à lui, l’air déjà excité. Evan eut un sourire en coin, et se leva doucement, prenant le temps de remettre son t-shirt droit, sans un plis, parfait. Il épousseta son Jeans avant de se rapprocher de Benjamin. Il longea le fauteuil, en laissant le bout de ses doigts frôler le bras du fauteuil, passant également sur la main et l’avant bras du Directeur, il laissa ses doigts remonter jusqu’aux épaules de l’homme. Il mit son autre main sur l’épaule de l’homme et il murmura sur le ton de la confidence, laissant l’anneau de sa lèvre frôler l’oreille de l’homme :


-Je suis ce qu’il y a de mieux en ce qui concerne le tapin des mecs.. Pas de mauvaises surprises avec moi..

Evan mordilla l’oreille du Directeur, après lui avoir fait une petite lèche, avec le bout de son piercing à la langue, tout en laissant ses mains se balader sur le corps de l’homme. Evan se redressa à nouveau et acheva son tour de fauteuil. Il se trouva à présent face à l’homme. Evan approcha sa figure de celle du Blond Directeur, avant de doucement l’embrasser sur le coin de la bouche, s’amusant avec le piercing de ce dernier. Les mains d’Evan se perdirent sur le corps de l’homme, l’une près de son intimité, l’autre sur l’épaule de l’homme. Un sourire satisfait apparu sur le visage d’Evan, ca, ce n’était que l’entrée.. Mais l’envie de laisser seul l’homme qui l’avait menacé et plaqué contre le bureau était assez grande.. Evan laissa sa main glisser sur le Tors de Benjamin, tout en se dirigeant vers la porte :

-J’ai laissé mon sac à dos chez le vigile, je reviens.. J’ai des objets pouvant t’intéresser…

Le vigile était à quelques mètres du bureau du directeur, Evan n’avait pas donné son sac à dos au vigile, il n’en avait pas prit. Il se dirigea simplement vers la sortie, tout en hâtant le pas, pour sortir rapidement, et pouvoir transplaner hors de la zone anti transplanage. Direction Près au Lard. See you later, Benjamin ! Evan eut un léger ricanement en transplanant, en imaginant la tête que devait faire le Directeur, dix minutes plus tard, en s’apercevant qu’il avait été dérobé par le garçon, mais aussi trompé, tourné au ridicule en quelques sortes. (Evan avait subtilisé le porte feuille de l’homme, lorsqu’il avait occupé la bouche de ce dernier)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Est-il encore.. Vivant..? [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Est-il encore.. Vivant..? [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le ministre des Haïtiens vivant à l'Etranger reçoit la Commission OEA/CARICOM
» Haiti : Retrouvé vivant après 27 jours !
» The Black Man Did It. Le racisme est vivant Ozeta, n'en déplaise à certains
» [Dio][WIP] "Mais je ne suis pas un homme vivant"
» Un fantôme bien vivant (Hetzer)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Magie :: HORS RPG :: 
    « Archives
 :: 2006 -> Mai 2013
-
Sauter vers: