AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La salle principale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Catherine Shaby
New Member
avatar

Féminin Nombre de messages : 101
Age : 25
Date d'inscription : 29/09/2013

PERSONNAGE
Âge/Année: 36 ans
Poste ou Métier: Professeur de Potion
Situation familiale: Célibataire
MessageSujet: La salle principale   Mar 1 Oct - 14:29

Une bièraubeurre entre collègue  - Rp with Anfauglir Greyback


Catherine était calée dans un fauteuil moelleux devant la cheminée dans ses appartements personnels. Un volumineux grimoire sur les genoux, elle était prise dans la lecture d'un livre passionnant traitant du Veritaserum. Alors qu'elle terminait la page de son chapitre, la préparatrice de potion leva les yeux et regarda l'horloge posée sur sa cheminée. Ses aiguilles affichaient quatorze heures tente-cinq. La trentenaire referma alors son livre dans un bruit sec en ayant préalablement glissé un marque page pour reprendre sa lecture dans la soirée. Elle se leva, attrapa sa cape et poussa la porte pour sortir de son nouveau chez elle.

Elle et Anfauglir avaient convenus, lors d'une conversation dans la salle des professeurs, d'un petit rendez-vous. Rien d'officiel, non, non. Juste une simple sortie entre collègue. Catherine venait tout juste d'arriver à Poudlard et souhaitait se rendre à Pré-au-lard le petit village sorcier jointif à l'école. Et quoi de mieux que d'y aller avec un membre du corps enseignant plutôt que toute seule ? En plus, elle ne savait presque rien de son collègue, c'était l'occasion de faire connaissance.

Catherine mit plusieurs minutes avant d'arriver à destination. A l'entrée du village, elle se demanda l'espace d'un instant comment elle allait bien pouvoir s'y prendre pour trouver le petit pub, elle qui ne connaissait pas la région. Mais par chance, Pré-au-lard, était vraiment un 'petit' village, qui ne contenait pas beaucoup d'habitation et l'ensemble - ou en tout cas la grosse majorité - des commerces étaient situés de part et d'autre de la rue principale.

La femme poussa la porte du pub et entra dans une vaste pièce chaleureuse. Il n'y avait pas grand monde. Elle détailla rapidement la salle, ne trouvant nul trace de son collègue. Elle jeta un coup d'oeil à l'horloge murale de la pièce. Quatorze heures quarante-huit. Elle était en avance, ils ne devaient se rejoindre qu'à partir de quinze heures. La brune avisa une petite table ronde accolé à la fenêtre au fond de la salle qui lui permettrait de voir l'ensemble du pub mais également la rue. Son choix étant fait, elle se dirigea dans la direction, ôta sa cape, et prit place en attendant le professeur Greyback.

Revenir en haut Aller en bas
Anfauglir Greyback
Professeur de Vol
avatar

Masculin Nombre de messages : 1006
Age : 25
Date d'inscription : 20/10/2006

PERSONNAGE
Âge/Année: 21 ans
Poste ou Métier: Prof de vol
Situation familiale: Célibataire

MessageSujet: Re: La salle principale   Mar 1 Oct - 17:37

C'était une journée ensoleillée, un ciel bleu, de beaux nuages blancs à l'horizon, mais le jeune professeur ne pouvait pas profiter du début de cette journée car il venait d'être nommé professeur de vol à la place de Madame Bibine qui avait décidé de faire autre chose de sa vie car il disait qu'elle en avait marre et que ses journées étaient répétitives.  Alors Anfauglir décida de prendre place dans le bureau de Madame Bibine dès l'aube où il fut occupé à nettoyer, ranger, organiser ses affaires jusqu'a l'heure du repas.

Le déjeuner terminé Anfauglir avait décidé de prendre son balai et de faire un petit tour de balais, pas trop tard non plus car il avait rendez-vous (à bon entendeur bien entendu) avec une collègue à lui, elle aussi venait de se faire nommer au poste de professeur de potions.  Etant donné que Miss Shaby et Anfauglir étaient tous deux nouveaux ils avaient décidé de faire plus ample connaissance autour d'un verre.

Dans les environs de quatorze heures quinze il décida de repasser dans son bureau afin de se changer pour qu'il soit un peu plus présentable auprès de sa nouvelle collègue. Il décida donc d'enfiler un pantalon noir et un tee shirt ainsi qu'une longue cape noire aux couleurs de Poudlard. Puis environ 20 minutes plus tard il sortit de son bureau et décida d'emprunter un passage secret qui était sur une carte que le professeur Dumbledore lui avait confier afin de se déplacer plus rapidement dans l'immense château.

Il atterrit directement dans une petite forêt assez lugubre et il décida de marcher d'une allure constante dans les rues du village de Pré-au-lard, afin de ne pas arriver en retard. Il traversa le pont qui le mena directement à la rue et au coin de la rue se trouva le petit Pub pour sorcier. Il arriva à la porte du pub puis la poussa d'un geste brusque car il se croyait en retard mais la pendule à l'entrée indiquée seulement Quatorze heures cinquante-cinq.

Le jeune homme jeta un regard à la grande pièce du pub et aperçu Miss Shaby, alors il se précipita vers elle et lui dit :


Vous êtes déjà là, j'espère ne pas vous avoir fait attendre trop longtemps, ce n'est pas dans mes habitudes.

Le jeune professeur se senti légèrement gênè mais essayer de sourire pour se faire pardonner. Afin de se faire pardonner il décida d'aller prendre commande pour la jeune femme et lui-même.

Vous souhaitez boire quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Catherine Shaby
New Member
avatar

Féminin Nombre de messages : 101
Age : 25
Date d'inscription : 29/09/2013

PERSONNAGE
Âge/Année: 36 ans
Poste ou Métier: Professeur de Potion
Situation familiale: Célibataire
MessageSujet: Re: La salle principale   Mar 1 Oct - 19:09



Catherine rêvassait doucement en observant les passants qui flânaient dans la rue principale du petit village. Elle n'eut pas longtemps à attendre que son jeune collègue poussa avec force la porte, pour un peu il l'aurait fait sortir de ses gonds. Elle jeta un petit coup d'oeil discret à l'horloge. Il n'était pas en retard. Jamais la femme ne se serait permis de faire une remarque désobligeant à son égard à voix haute, mais elle tenait particulièrement à la ponctualité. Une question de respect selon elle.

Elle fut d'autant plus ravie, lorsqu'après l'avoir rejoint à sa table, l'homme s'excusa à mi-mot pour l'avoir fait attendre. Secouant la main comme pour balayer les mots d'Anfauglir, Catherine le rassura.

-Non, non il n'y aucun mal. Je n'ai pas attendu longtemps. Ne vous en faîtes pas. Et puis vous êtes en avance, vous aussi.

L'homme sembla quelque peu gêné l'espace d'un instant, puis lui demanda dans un sourire ce qu'elle souhaitait boire. Comptait-il lui payer sa consommation ? Si cela s'avérait vrai, alors Catherine faisait face à un gentleman. Elle ne réfléchit pas longtemps avant de prendre la parole :

- Oui je vais prendre une bièraubeurre. Il parait qu'on sert les meilleurs du pays ici.

Le ton était aimable, même assez sympathique venant de Catherine. Et pour être tout à fait honnête, elle y mettait du sien, pour paraitre agréable. Elle alla même jusqu'à l'accompagner d'un micro sourire. Petit, mais présent, ce qui était un véritable exploit. Son visage était, le plus souvent, figé dans une expression neutre, et les rares sourires qui lui étiraient le visage étaient destinés à ses potions. Ses anciens compagnons - qui ne tenaient jamais bien longtemps dans la vie de la trentenaire - lui reprochaient d'être trop froide, et de ne pas assez s'impliquer dans la relation. Mais qu'y pouvait-elle dans le fond. Elle était comme ça, distante, détachée. C'était sa façon d'être.

Revenir en haut Aller en bas
Anfauglir Greyback
Professeur de Vol
avatar

Masculin Nombre de messages : 1006
Age : 25
Date d'inscription : 20/10/2006

PERSONNAGE
Âge/Année: 21 ans
Poste ou Métier: Prof de vol
Situation familiale: Célibataire

MessageSujet: Re: La salle principale   Mar 1 Oct - 20:16

Anfauglir se tenait debout à côté de la jeune femme puisqu'il venait d'arriver, il observa la jeune femme discrètement car  il ne l'a connaissait pas du tout, même au repas du midi il ne l'avait pas vu. Etait-elle timide, discrète, ou bien elle ne voulait tout simplement pas qu'on la regarde car rien qu'un regard a suffi pour comprendre que la nouvelle professeur de potions pouvait être stricte.

Le jeune homme écouta attentivement les paroles de sa collègue et était content de pouvoir discuter avec d'autres personnes que ses élèves, puis il entendit la commande de Miss Shaby et répondit du tac au tac.


Oh, vous en avez aussi entendu parler, alors nous allons goûter ensemble. Je vais demander au barmaid de nous faire sa meilleure bièraubeure.

Puis Anfauglir ôta sa cape d'un coup sec et la posa délicatement pliée sur le siège qui se situé face à son rendez-vous. Il se dirigea doucement vers le bar en évitant les différentes chaises et tables, et observa que les clients se faisaient rare dans ce bar car il n'y a que peu de monde, il s'amusa aussi à observer les chiffons qui nettoyait les tables sans qu'il n'y est de serveur puis en arrivant au bar il s'accouda légèrement et engagea la conversation avec le serveur.

"Votre meilleure Bièraubeure chef s'il vous plait."

Dit-il en souriant et en sortant quelques gallions afin de payer les consommations de sa collègue et lui même, il ne se posa même pas la question pour payer il trouvait ça normal. Le serveur prit le pichet le plus proche de lui et il précisa qu'il avait fait il y a à peine 5 minutes. Anfauglir prit les deux chopes et se dirigea de nouveau vers sa collègue. Il posa les chopes sur les tables, s'assit, puis leva sa chope et dit:

A votre nomination au poste de professeur de potions et à notre rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Catherine Shaby
New Member
avatar

Féminin Nombre de messages : 101
Age : 25
Date d'inscription : 29/09/2013

PERSONNAGE
Âge/Année: 36 ans
Poste ou Métier: Professeur de Potion
Situation familiale: Célibataire
MessageSujet: Re: La salle principale   Mer 2 Oct - 18:11



Apparemment la rumeur portant sur la qualité excellente de la bièraubeurre servi aux Trois Balais n'était pas connu que de Catherine seule ; car Anfauglir s'exclama que lui aussi en avait entendu parler. Il se dévêtit rapidement pour se mettre à l'aise et se dirigea vers le comptoir pour passer commande. Catherine le suivit des yeux, et nota que l'homme sortait de sa poche quelques galions qu'il déposa sur le comptoir. Ainsi elle n'aurait rien à payer, et cela l'arrangeait. Elle n'était pas de nature radine, absolument pas, mais elle tenait à économiser la moindre mornilles de sa paye pour l'année prochaine, où elle pourrait enfin commencer sérieusement ses recherche personnelles.

Après quelques minutes d'attente, son collègue la rejoint, ramenant avec lui deux chopes remplies à ras bord. La couleur miel du breuvage, donnait envie. La boisson avait l'air délicieuse. Après s'être assis, le professeur de vol porta un mini toast en l'honneur de la nomination de Catherine au poste de potion. Levant sa propre chope, la femme lui rendit l'appareil :

- A votre nomination également ! Et merci pour la boisson.

Elle trempa délicatement ses lèvres pour prendre une petite gorgée, essayant de ne pas se mettre de la crème qui surmontait la boisson partout autour de la bouche. Elle aurait eu l'air ridicule. Le nectar était divin. La crème sucrée tranchait avec l'acidité de la bière, et les bulles picotaient les papilles. Un vrai régal. Catherine ferma les yeux un instant et reprit une lampée qu'elle dégusta lentement pour en apprécier le goût. La réputation de cette bièraubeurre était largement fondée. Jamais elle n'en avait goûté d'aussi bonne. Reposant son verre, elle entama la conversation.

- Alors, dites-moi, comment trouvez-vous Poudlard ? Il me semble que vous n'y avez pas fait vos études n'est-ce pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Anfauglir Greyback
Professeur de Vol
avatar

Masculin Nombre de messages : 1006
Age : 25
Date d'inscription : 20/10/2006

PERSONNAGE
Âge/Année: 21 ans
Poste ou Métier: Prof de vol
Situation familiale: Célibataire

MessageSujet: Re: La salle principale   Mer 2 Oct - 21:36

Après s'être assis et avoir porté son "toast", les deux collègues goutèrent en même temps le somptueux breuvage si reconnu dans le monde des sorciers et en particulier celui -ci car il avait une réputation qui était effectivement fondée, le goût de bière ressortait très légèrement, les bulles qui picotaient la gorge avec le zest de gingembre pour donner du peps à cette boisson.

Mais très vite Anfauglir se pressa d'essuyer sa bouche  afin que la crème ne déborde pas de ses lèvres comme un enfant ne sachant pas boire, il ne voulait pas que sa collègue le regarde de travers car ce jeune homme n'aime pas se faire remarquer et est de nature plutôt discrète. Ensuite il reposa son verre pour répondre à la question de Miss Shaby.


Poudlard est vraiment magnifique, un paysage fabuleux, des nouvelles choses à découvrir car effectivement, j'ai étudié dans une autre école qui se situe plus dans l'est, d'où mon accent qui j'en suis sûr ne vous a pas échappé..

Quand il entendit de ce genre de questions Anfauglir était toujours gênécar il était très fier de son pays , de ses origines mais ce qui le dérangé au plus haut point c'est qu'à cause de certaines personnes, des rumeurs circulaient sur le fait que tous les Bulgares étaient liés au mage noir, ce qui est totalement d'ailleurs.

Suite à ses différentes pensées, c'était à son tour de poser des questions car pour faire connaissance.

Vous connaissez Poudlard depuis longtemps ? Vous venez d'où ?

Anfauglir se posa plein de questions à l'intérieur de lui car cette personne lui était totalement inconnue, il était extrêmement curieux, mais était-ce un vilain défaut ou au contraire une qualité, telle est la question.. Mais étant donné qu'il n'avait aucune connaissance de Miss Shaby, Anfauglir préféra que les choses se passent lentement  et donc il ne poserait pas trop de questions à la fois. Alors rien qu'avec son regard perçant il essaya de deviner qui était cette professeur de potions.  Mais sous ses ères strictes il ne voyait pas grand-chose mais il en profita pour rajouter une dernière chose tout en souriant.

Vous avez un peu de crème au coin de vos lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Catherine Shaby
New Member
avatar

Féminin Nombre de messages : 101
Age : 25
Date d'inscription : 29/09/2013

PERSONNAGE
Âge/Année: 36 ans
Poste ou Métier: Professeur de Potion
Situation familiale: Célibataire
MessageSujet: Re: La salle principale   Jeu 3 Oct - 8:10


Si Catherine avait noté la gentleman-attitude du professeur de vol lorsqu'il lui avait gentiment offert sa consommation ; il redescendit dans l'estime de la femme en lui faisant remarquer dans un sourire qu'elle avait de la crème au coin des lèvres. Ce n'était pas tant la remarque qui agaça Catherine, dans un sens cela lui rendait service. Elle ne se rendrait pas ridicule auprès des autres personnes - bien que peu nombreuses - présentes dans la salle. Mais le sourire du jeune homme, fit penser à Catherine qu'il se moquait légèrement d'elle. Pinçant les lèvres, elle se dépêcha d'essuyer le contour de sa bouche avant de répondre. C'était stupide, et très puéril, mais la trentenaire ne put s'en empêcher de prendre une toute petite revanche, en lui faisant une remarque sur son accent :

- Oui effectivement, j'ai noté l'accent. ça fait très bulgare.

Continuant à répondre aux questions, elle lui dit sans l'ombre d'un accent, elle habitait l'Angleterre depuis 15 ans déjà, elle l'avait donc perdu il y a longtemps.

- Je connais de nom Poudlard depuis mes études. Mais je n'y ai mis les pieds pour la première fois qu'il y a quelques semaines, lors d'un rendez-vous avec Albus. Je suis Française. J'ai fait mes études à l'Académie de Beauxbâtons.

Le ton qu'employa Catherine pour parler de son école de magie, trahissait sa fierté d'y avoir étudié. La meilleures selon elle. Mais on trouvait toujours son école mieux que les autres par pur prétention, Catherine n'était donc pas très objective, lorsqu'elle pensait que Beauxbâtons donnait la meilleure éducation scolaire.

- Poudlard n'est pas mal du tout. Mais je préfère mon Académie. Vous voyez, à Poudlard il y a pleins de lieux inutilisés parfois même abandonnés. La poussière envahit les lieux, ce qui donne parfois un côté délabré. Selon moi, le château est beaucoup trop grand. Et l'esprit frappeur. Jamais notre directrice n'aurait toléré la présence de Peeves. Qui, vous le conviendrez, est absolument irritante.

La brune marqua une petite pause dans son discours, avant de poser une question qui la taraudait depuis quelques minutes.

- Vous avez déjà enseigné ?

C'était la première fois pour Catherine, et elle devait admettre qu'elle se demandait si cela allait bien se passer, elle qui manquait cruellement de patience avec les enfants. Reprenant une gorgée de boisson. Elle espérait que cette fois-ci, la crème ne viendrait pas s'éparpiller partout autour de sa bouche.

Revenir en haut Aller en bas
Anfauglir Greyback
Professeur de Vol
avatar

Masculin Nombre de messages : 1006
Age : 25
Date d'inscription : 20/10/2006

PERSONNAGE
Âge/Année: 21 ans
Poste ou Métier: Prof de vol
Situation familiale: Célibataire

MessageSujet: Re: La salle principale   Jeu 3 Oct - 18:52

Et oui l'accent de ce cher Anfauglir ne pouvait pas passer inaperçu, c'est un accent un peu comme le russe dirait-on ou plutôt un accent tonique mobile comme disaient ses parents. Un accent qui se pouvait être très séduisant auprès des jeunes filles mais ce n'était pas le sujet, le jeune revenit à la conversation à son tour.

Et oui ma chère Bulgarie natale me manque.

Mais après cette remarque de Miss Shaby, il s'aperçu que sa collègue n'avait pas particulièrement d'accent et qu'elle parlait d'une voix stricte certes mais monotone comparé à sa langue d'origine. C'est pour celà qu'il attendit avec impatience le moment où sa collègue aller enfin se dévoiler un peu plus et dire d'où elle venait. Puis elle cita le nom de son école, Beauxbâtons, beauxbâtons, non cela ne disait pas grand-chose à ce cher Anfauglir, il ne savait pas où se trouvé cette école, puis il pensa au livre sur lequel il était tombé lors d'une lecture à la bibliothèque de Durmstrang et se souvint enfin de Beauxbâtons. La géographie n'était pas le fort de ce jeune homme, il avait surtout passé sa jeunesse sur un balai plutôt que dans les livres.

Oh la France, c'est aussi un pays magnifique, j'y suis déjà aller quand j'étais plus jeune il me semble pour un match de quidditch.

Il se souvenait de ce stade magnifique qui ne ressemblait à aucun autre, les lignes du milieu du terrain n'étaient en fait qu'une grande fontaine, le terrain était décoré de différentes fleurs et le contour des buts aussi fleuri, comment avait-il pu oublier ce pays.

Pour la poussière à Poudlard c'est peut-être que les elfes ne font pas assez leur travail, c'est pour ça que ça parait sale mais il faut avouer que c'est cet immense château et ses grandes pièces qui font son charme. Et les fantômes c'est sûr ils font pas mal de bêtises mais un château sans fantôme ça serait quand même drôle.

Anfauglir passa vite le sujet car il ne voulait pas s'étendre et débattre longtemps que la beauté de l'école car ça se voyait que Miss Shaby tenait beaucoup à son école et qu'elle n'en démordrait pas.

Non je n'ai jamais enseigné, mais il faut une première fois à tout, Albus m'avait proposé d'être coach de quidditch mais Mme Bibine a eu de graves soucis et donc il m'a proposé la place malgré ma jeunesse.

Dans sa tête Anfauglir se disa que comme il était jeune peut-être qu'il faudra qu'il est deux fois plus d'autorité qu'un professeur normal.

Ici, les élèves n'ont pas l'air méchant, enfin peut être les serpentards mais les autres je n'ai pas de soucis à me faire.

Et vous ça fait longtemps que vous enseignez ?
Revenir en haut Aller en bas
Catherine Shaby
New Member
avatar

Féminin Nombre de messages : 101
Age : 25
Date d'inscription : 29/09/2013

PERSONNAGE
Âge/Année: 36 ans
Poste ou Métier: Professeur de Potion
Situation familiale: Célibataire
MessageSujet: Re: La salle principale   Sam 5 Oct - 11:15




L’homme devait être vraiment fan de Quidditch, pour associer la France à un match auquel il avait assisté plus jeune. En même temps pour accepter le post de professeur de vol, il fallait avoir un minimum de passion. Catherine en fut un peu blasée sur le coup, la France avait tant à offrir, bien plus qu’un stade de Quidditch. Elle supportait que moyennement le sport international. Elle ne s’intéressait aux résultats des matches que pendant les coups du monde, en encourageant l’équipe française, bien évidemment. Mais le reste du temps cela était loin d’être sa priorité. Faisant fit de ses pensées, elle répondit à son collègue.

- Je ne peux être qu’entièrement d’accord avec vous sur la beauté de mon pays natal, répondit Catherine, d’un ton rempli de fierté.   Mais il y’a tellement plus à découvrir que notre stade de Quidditch vous savez !

Ne désirant pas épiloguer plus longtemps que nécessaire sur un sujet qui ne la passionnait pas, elle se mit à parler de leur travail respectif. Ainsi c’était une grande première pour le jeune homme également d’enseigner. La brune était légèrement anxieuse quant à ses futurs cours.

- Non, comme vous, je débute dans l'enseignement. J'espère réussir à leur faire apprendre quelques notions. Je ne sais pas vraiment comment m'y prendre. J'ai un peu discuté avec l'ancien professeur. Et ce dernier m'a souhaité un bon courage, dit la trentenaire dans une grimace.
 

- Il parait que les élèves n'ont pas un excellent niveau, expliqua-t-elle. Du coup je vais commencer par des potions assez faciles, pour mieux évaluer leur capacité. Vous n'êtes pas trop stressé à l'idée du premier cours ?
 

La brune sirota sa boisson, en pensant que son collègue devait ressentir nettement moins de pression qu'elle. Après tout le Quidditch n'était qu'un sport. Une passion, un passe-temps. Et puis le cours devait plus ressembler à un moment de jeux, qu'à un cours théorique.

Revenir en haut Aller en bas
Anfauglir Greyback
Professeur de Vol
avatar

Masculin Nombre de messages : 1006
Age : 25
Date d'inscription : 20/10/2006

PERSONNAGE
Âge/Année: 21 ans
Poste ou Métier: Prof de vol
Situation familiale: Célibataire

MessageSujet: Re: La salle principale   Lun 7 Oct - 17:43

Le jeune homme qui était complètement fou de ce sport si prenant, il pensa à chaque moment dès qu'il parlait de quidditch à de nouvelles stratégies, de nouvelles choses à apprendre, et maintenant malgré son jeune âge il pensa comment justement le faire apprendre à de nouveaux élèves c'est aussi une des raisons pour lequel le jeune professeur n'avait pas trop de crainte pour ses premiers cours. Bref, il écouta sa collègue lui dire que son pays avait tellement d'autres choses à  découvrir que son stade de quidditch, le jeune homme en était persuadé mais il n'oserait pas partir à l'aventure comme ça tout seul dans un pays juste pour voyager, tout seul il s'ennuierait clairement alors il répondit du tac au tac à Miss Shaby.

Vous savez je suis seul et encore trop jeune pour avoir découvert des pays, peut-être qu'un jour j'aurais la chance que l'on me fasse visité qui sait..

Mais le jeune homme s'était aperçu du malaise de la jeune femme dès qu'il parla de quidditch alors il passa lui vite le sujet pour éviter qu'il ne passe pour une personne egocentrique, et il souhaitait créer aucun malaise avec sa jeune collègue.  Puis il écouta les dires de sa collègue comme quoi elle n'était pas totalement rassurée à l'idée de ses premiers cours qu'elle donnera. Alors Anfauglir devait absolument avoir des paroles positives pour l'à rassurer.

Si Albus vous a choisi, c'est que vous êtes à la hauteur et vous allez réussir à leur inculquer vos cours de potions et peut être même que vous allez dénicher le nouveau Nicolas Flamel !

A ses paroles, il rajouta un sourire afin de faire passer la petite boutade qu'il venait de faire pour rassurer sa collègue. Puis il rajouta :

L'ancien professeur devait suivre un programme établi par le ministère, il faudra simplement le suivre et rendre les cours intéressants,  en leur proposant des potions à leur donner pour les motiver, enfin c'est ce que mon ancien professeur faisait..
Pour ma part je ne stresse pas car ce que je vais enseigner c'est ma passion et je pense que ça va couler de source enfin logiquement..


Anfauglir pensa au programme qu'il avait établi avec les cours théoriques + les cours pratiques pour montrer le développement, mais aussi parler de l'histoire des différents sports, enfin ce ne sera pas non plus si facile mais il avait confiance en lui à ce sujet ce n'est pas ce qui lui faisait le plus peur. Puis Anfauglir se posa une question, la jeune femme avait dans la trentaine mais elle venait simplement de débuter dans l'enseignement, mais que faisait elle avant, le jeune homme curieux lui posa alors la question.

Excusez-moi mais sans indiscrétion, que faisiez-vous comme métier avant ? Et pourquoi se diriger dans l'enseignement ?

Le jeune homme continua de boire sa délictueuse bieraubeure tout en parlant en espérant surtout de ne pas s'en mettre partout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Catherine Shaby
New Member
avatar

Féminin Nombre de messages : 101
Age : 25
Date d'inscription : 29/09/2013

PERSONNAGE
Âge/Année: 36 ans
Poste ou Métier: Professeur de Potion
Situation familiale: Célibataire
MessageSujet: Re: La salle principale   Mar 8 Oct - 16:42




Comme le supposait Catherine, le jeune professeur était détendu à l'idée de débuter ses cours prochainement. En même temps c'était à la limite d'une récréation qu'il devait animer. Rien de bien sorcier en somme. Tous les gosses adoraient le Quidditch, et pouvoir le pratiquer les faisaient encore plus rêver de carrière en tant que joueur professionnel. Gloire, et une renommée mondiale à la clé, il fallait bien avouer que cela était tentant.

- Un 'nouveau Nicolas Flamel' répéta Catherine amusée. Ça, ça m'étonnerait grandement voyez-vous. Severus, avec qui j'ai discuté il y a quelques jours - vous savez, l'ancien professeur de potion - ne m'a pas vraiment confié la présence de jeune prodige. Le contraire même. 'Une bande de cornichon incapable de retenir et apprendre quoi que ce soit'. C'est ce qu'il m'a dit. Pas très engageant n'est-ce pas ?! Finit-elle dans une grimace.

Elle ponctua son discours d'une petite pause, pendant laquelle elle reprit une gorgée de bièraubeurre. Puis continua :

- Avant de venir enseigner, je faisais de la recherche avec un petit groupe, à Londres.

Elle hésita un instant à se montrer franche avec son collègue. Si elle lui révélait sa réelle motivation - à savoir l'argent - il pourrait la juger sur un comportement qui ne reflétait pas vraiment la réalité. Il fallait bien avouer, que d'être intéressé par l'argent n'était pas très flatteur. Toutefois, elle se décida à dire la vérité, la tournant à son avantage, et en se justifiant largement.

- En fait j'ai avant tout acceptée d'être professeur pour dépanner Albus, et avoir à disposition le savoir contenu de la bibliothèque de Poudlard. Elle recèle de pure merveille. Ça va me permettre également de faire quelques économies sur mon salaire. Pour pouvoir, l'année prochaine, me lancer dans les recherches qui me tiennent à cœur. Et vous, que faisiez vous avant ?

Revenir en haut Aller en bas
Anfauglir Greyback
Professeur de Vol
avatar

Masculin Nombre de messages : 1006
Age : 25
Date d'inscription : 20/10/2006

PERSONNAGE
Âge/Année: 21 ans
Poste ou Métier: Prof de vol
Situation familiale: Célibataire

MessageSujet: Re: La salle principale   Mer 9 Oct - 21:03

Quand Anfauglir parla de ses cours à sa collègue il pensa d’abord à son père qui lui avait acheté son tout premier balais de vol, c’était une étoile filante, c’était un balai de course produit dans les années 1950 par la compagnie des balais universels, c’était un balai peu cher, mais pour débuter ce n’était pas si mal que ça.

Puis au fil de la conversation, sa jeune collègue se mit à rire quand le jeune homme parla d’un nouveau Nicolas Flammel.

Effectivement par rapport à ce que vous me dites ça n’a pas l’air très encourageant !
J’ai connu Severus l’année dernière et ce n’était pas forcément le genre de personne très apprécié des élèves, en plus il est directeur de la maison Serpentard, les pauvres n’ont pas tellement de chance..

Puis dans sa tête Anfauglir se disait que toute manière ses cours seront beaucoup plus ludique et donc normalement il n’y aura pas de problème sauf si il tombe sur beaucoup de jeune qui ont peur du balai, il devra trouver de très bonne solutions pour les faire jouer au quidditch, car ça comptera tout de même pour l’épreuve des B.U.S.E.

Il est vrai que la bibliothèque est grande ici-même, il parait qu’un élève de première année l’année dernière y a passé 2 jours car il ne retrouvait pas la sortie !
Dit-il en souriant à la jeune femme et en sirotant sa biéraubeure qui d’ailleurs commença à se vider rapidement.

Des recherches qui vous tiennent à cœur, vous pouvez m’en dire plus sur le sujet ?


Anfauglir s’intéressait beaucoup aux potions car sa mère en avait fait son métier, elle avait trouvé une potion qui permettait d’utiliser pendant une durée limitée la totalité de son cerveau car un cerveau normal n’utilise seulement 10 % de ses capacités.

Avant de venir ici ? J’étais et je suis joueur professionnel de quidditch, en Bulgarie j’étais chez les Vautours de Vratsa et maintenant je viens de changer pour plus de praticité, je joue chez les Canons de Chudley. Je faisais aussi pas mal de courses de balai, c’est vraiment ma passion..

Son verre de biéraubeure terminé, il regarda discrètement le verre de sa collègue qui lui aussi était sur le point d’être vidé, il lui fit alors une proposition.

Vous voulez boire autre chose ou discuter tout en marchant autour d’ici ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Catherine Shaby
New Member
avatar

Féminin Nombre de messages : 101
Age : 25
Date d'inscription : 29/09/2013

PERSONNAGE
Âge/Année: 36 ans
Poste ou Métier: Professeur de Potion
Situation familiale: Célibataire
MessageSujet: Re: La salle principale   Jeu 10 Oct - 17:20



Catherine fut surprise en écoutant l'anecdote que lui racontait son collègue, au sujet d’un premier année perdu entre les livres. Certes la bibliothèque était grande, mais de-là s’y perdre. Il ne fallait pas être malin. L'élève en question était sans aucun doute peu, voir pas du tout, intelligent.

Les recherches qui passionnaient tant Catherine n'étaient pas vraiment avouable à la première personne venue. Elle s’intéressait énormément aux rouages de l’esprit. Bien sûr il existait déjà des potions très fortes et potentiellement dangereuses si elles étaient mal utilisées, comme le Véritaserum qui forçait à dire l’entière vérité ou encore l'amortentia, un philtre d’amour qui transformait n'importe qui en un amoureux transit.

Le fonctionnement des pensées étaient très peu connu, et pourtant c’était absolument fascinant. Elle, son rêve serait de créer une potion qui lui permettrait de remodeler à son bon vouloir l'esprit d'une personne. Un contrôle total. Encore mieux qu'un imperium. On pourrait faire oublier à cette personne tout ce qu’elle sait. Et la reconstruire entièrement. Ou alors, par une potion, implanter des souvenirs, une 'vie préfabriquée'. Préférant rester vague elle répondit rapidement, pour ne pas que son collègue la regarde de travers.

- Oh j’aimerai beaucoup travailler sur les potions qui touchent à l’esprit.

En plus, avouer son réel intérêt pour les rouages de l’esprit lui avait souvent fait défaut. Pour faire de la recherche privée, il était nécessaire, voir essentielle de trouver des fonds, pour financer les expériences. Que Catherine n'avait jamais réussie à obtenir. Et pour cause personne ne la suivait dans son entreprise. Pourtant très ambitieuse.

Se reconnectant sur la conversation, elle écouta son collègue mentionner son équipe de Quidditch, dans laquelle il jouait. Les Canons de Chudley, cela lui disait quelque chose. Elle ne s'intéressait pas énormément au sport, mais si ses souvenirs étaient exacts ce n'était pas la meilleure équipe d'Angleterre. Loin de là même. Ne souhaitant pas offenser Anfauglir elle ne fit aucun commentaire, et répondit simplement à sa proposition de sortit prendre l'air.

- Oh oui, je suis partante pour le petit tour. J'aimerais beaucoup me rendre jusqu'à la Cabane Hurlante. J'en ai tellement entendu parler. Cela fait presque 15 ans que je suis en Angleterre et je n'ai jamais mis les pieds ici, à Pré-au-lard. Qui est pourtant connu.

La trentenaire se dépêcha de finir sa bièraubeurre, remis sa cape, et en compagnie de son collègue, sortit du pub à la découverte du petit village sorcier.



Fin du Rp - la suite dans La Cabane Hurlante
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La salle principale   

Revenir en haut Aller en bas
 
La salle principale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Magie :: LE MONDE EXTERIEUR :: 
    « Pré-Au-Lard .
 :: . Les trois balais
-
Sauter vers: