AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Paris? Vous avez dit Paris? [Minouchette ='-)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evan N. A. Makenson
Eleve De Serdaigle
avatar

Masculin Nombre de messages : 394
Age : 24
Humeur : Ma fois mon humeur semble être neutre.
Date d'inscription : 18/04/2008

PERSONNAGE
Âge/Année: 17 ans - 7ème
Poste ou Métier: Elève
Situation familiale: Célibataire
MessageSujet: Paris? Vous avez dit Paris? [Minouchette ='-)]   Sam 26 Juil - 23:11

[Peace, Shui stone XD]

Noir, blanc, rose, bleu, turquoise. On peux voir la vie en toute les couleurs, Voir la vie en rose, proverbe traditionnel. Pourquoi pas " Voir la vie en Bleu" ou "Voir la vie en Noir"? Ca serai énorme, d'avoir une gamme de couleur, pour faire genre je fais mon proverbe pour la couleur que j'aime, parce qu'elle me ressemble. On fait ca comme ca. Evan, lui, à l'instant même, il voyait la vie en noir. Tant de problèmes, une envie de mort toujours rôdait autour de sa tête. Solution de facilité plutôt séduisante. Plus de problèmes d'argent, plus de problèmes donc de prostitution, plus de problème avec l'Héroïne, ne plus devoir dépendre des autres pour un peu d'argent, qui passait peu de temps entre les mains d'Evan.. Enfin, ce n'était pas le jour où il devait se lamenter, pleurer sur son triste sort. Aujourd’hui, notre ami le drogué à l’Héroïne sortait, et pas pour se prostituer, attention !

Prostitution.. Il espérait que jamais on ne sache qu’il se prostituait. Enfin, qu’à Poudlard, personne ne le sache.. Ca foutrait un coup à sa réputation. Surtout qu’il avait déjà été vu par deux élèves.. Maintenant, il pouvait toujours inventer des bobards et espérer que quelqu’un voudrait bien le croire. Croire celui qui était en train de se perdre, ne plus faire attention à lui au point qu’il le faisait. Croire celui qui jouait avec les filles, pour les jeter plus tard. Très dur. Revenons en à notre rendez vous. Evan devait voir Hermina, la jeune femme qui l’avait sorti d’un mauvais pas, un soir, alors qu’il n’était pas dans un état impeccable. Il avait été lamentable. Elle aurait pu ne pas faire attention à lui, passer son chemin, il serait resté là comme un con, jusqu’à ce qu’il n’ait plus signe d’alcool dans le sang ou qu’il aille un peu mieux.

Hermina l’avait aidé, et, même si il ne se souvient plus très bien de ce qu’il s’est passé, il sait qu’il lui doit beaucoup. Ils se sont revu quelques fois pendant l’année scolaires, et, les vacances arrivées, ils s’étaient dit qu’un jour, ils se ferraient une virée quelque part. Pas con. Evan avait adhéré immédiatement à l’idée. Et ce jour, c’était aujourd’hui. Un jour où il serait clean pour y aller. Clean pour ne pas faire trop drogué. Même si il l’était à fond. Il voulait arrêter. Il arrêtera, peut-être, où il en finirait. Toujours cette pensée en tête. Se forcer à ne pas y penser. Il venait de se lever. Il passa à la douche, en trainant les pieds, le regard dans la brume, Bam. La tête contre un coin de la douche. Réveil par un coup assassin de la douche. Honteux ! Evan frappa contre ce coin, de dix coups de poings meurtriers.

Gauche, droit, gauche, gauche, droit. Coin en dur, n’eut de résultat que de blesser Evan aux mains. Saignant abondement, mais ne remarquant rien, aveuglé par la fatigue et la colère. Il prit sa douche, ce qui calma légèrement la perte de sang, vu qu’il prenait toujours des douches froides. Sentir l’eau glisser sur son corps fin et très pâle. Il se réveillait peu à peu. Cheveux lavés, corps propre comme un sous neuf, il prit son essuie et sorti de la douche en baillant. Il s’approcha du miroir et regarda son visage. Fin, trop fin. Son regard se posa sur ses bras. Rien que des os. Légèrement musclé.. Pire maigrichon que lui, impossible. C’est là qu’il vit ses mains. Le sang dégoulinant doucement pour atterrir sur le carrelage à ses pieds. Il regarda les goutes de sang à terre, un instant perdu, se faisant un petit film dans son esprit tordu. Un sourire étrange se dessina sur son visage.

Il se dirigea près de la pharmacie de la salle de bain et enroula une petite bande en attendant. Il se sécha et enfila un boxer, avant de laisser tomber sa serviette. Il passa sa main dans ses cheveux, les plaquant en arrière et sorti de la salle de bain, retournant dans sa chambre. Il chercha, dans un meuble après un jeans où un baggy, ainsi qu’un t-shirt. Il jeta sur son lit les vêtements qu’il aurait aimé mettre. Il enfila son premier Jeans.. Mais il s’avèra qu’il était beaucoup trop grand pour lui.. Étrange. Il rajouta la ceinture.. Mais arrivé au dernier cran.. Ca ne l’aiderait toujours pas. Il enleva en quatrième vitesse son Jeans et l’envoya à l’autre bout de la pièce contre un mur, pour mieux retomber. Evan passa ses mains sur ses yeux et soupira. Il était d’humeur massacrante. Toujours quand il n’avait pas eut sa dose. Pas grave, il ferrait sans.

Il fouilla à nouveau dans toutes ses affaires ne trouvant rien. Il se résolu à prendre un pantalon ample à resserrer avec une ceinture sur laquelle il aurait rajouté quelques cran. Il avait l’impression de nager dedans. Son pantalon retombait à chaque pas qu’il faisait. Quoi de mieux pour ennuyer quelqu’un ?! Il soupira et prit un t-shirt rouge avec des ailes d’ange noires dans le dos. Anciennement t-shirt collant, il était devenu ample pour le corps d’Evan. Il devait avoir perdu près de 15 kilos en moins de 2 mois, passant de 69 kilos à 54kilos pour 1 m 88 environs. Pendant quelques semaines, il n’avait plus sorti de sa chambre et restait toute la journée en pyjamas ou en sous vêtements, normal qu’il n’ait pas vu qu’il maigrissait à ce point. Habillé en noir et rouge, il prit ses cigarettes dans l’une des poches de son pantalon, il prit également une boite de cigarettes métallique, dans laquelle se trouvaient du papier à rouler, ainsi que plusieurs morceau de shit.

Il le fourra dans une autre poche et se passa la main dans les cheveux. Il essaya de voir s’il n’avait rien oublié. Il pensa à ses mains. Ne pas aller bandé comme ca, sinon, il aurait de un l’air con, de deux, il aurait plus du pour faire des joins. Il alla dans la salle de bain, ouvrit à nouveau l’armoire à pharmacie et il en sorti un flacon ainsi que des pansements. Il n’était pas très doué pour se soigner, il mit donc du désinfectant à blinde sur ses blessures et essaya de mettre les pansements pour que la blessure se voie le moins. (En somme, il a deux entailles, une à chaque main, d’assez profondes, vu qu’il a cogné sur le coin du mur u.U ) Il eut légèrement mal avec le désinfectant, mais pas assez pour pleurnicher. Il mit ses piercings en fer à cheval, terminé par des Spike, à sa lèvre (il en a deux) et mit son piercing noir avec un dessin de feuille de Chanvre à sa langue. Il se brossa les dents et sorti de la salle de bain pour ensuite descendre dans la cuisine.

Là bas, une femme et un petit garçon étaient assis à table en train de boire une tasse de café et de lait au chocolat chaud avec des croissants. Evan passa une main dans les cheveux du garçonnet et fit la bise à la femme. Il ne prit pas la peine de manger quoi que ce soie, sinon il allait être en retard. Il se contenta seulement d’un verre de lait et d’emporter une pomme avec lui. Evan restait chez sa tante pendant les vacances, après avoir été renié par sa mère, il avait fallu qu’il trouve un endroit où aller. Sa tante, du côté de son père était très contente de revoir son neveu. Et Evan pouvait faire la connaissance de son petit cousin, qu’il n’avait jamais vu.

D’ailleurs, ils s’entendaient plutôt bien. Evan l’emmenait de temps à autres à la piscine ou il le conduisait chez ses amis. Ils jouaient un peu au football ensemble. Evan était un peu le grand frère qu’il aurait voulu avoir, mais peut-être aussi qu’il était l’exemple qu’il voulait suivre. Car depuis qu’il avait perdu son père, il n’avait plus jamais souris, il était toujours silencieux, triste. La mort de son père remontait à deux ans déjà, mais il n’avait jusqu’à maintenant pas fait le deuil. Evan avait fait rire son cousin et ce dernier était toujours souriant maintenant. Ca l’avait ému, d’avoir été la cause de son épanouissement dans cette passe. Bientôt peut-être le père d’Evan pourrait sortir d’Askaban. Soit il saurait résonner son épouse pour qu’Evan ait le droit de rentrer à la maison, soit il n’y arriverait pas et devrait habiter quelques temps chez sa sœur, le temps de retrouver un travail et de l’argent pour trouver une nouvelle vie, un nouveau chez lui.

Pour la tante, Evan était un peu devenu l’homme de la famille. Il était toujours là pour aider aux taches les plus difficiles. Dans le genre de porter quelque chose de lourd que la magie ne pouvait aider. Evan aimait ca, et sans mentir, devoir avoir son père à la maison, c’est alors qu’on oubliera Evan. Il ne serait utile à rien d’autre, il le savait. Il serait constamment de mauvaise humeur à nouveaux. C’est méchant à dire, mais Evan le pensait vraiment. D’une jalousie impossible, il aime être utile mais pas qu’on lui prenne une place si importante dans la vie qu’il menait actuellement. Il sorti de la maison et transplana ensuite dans un parc. Il regarda aux alentours et finit pas s’asseoir sur un banc. Il attendait Hermina, l’une des rares Rouge qu’il aimait vraiment beaucoup.


Il ne mit pas longtemps avant de se coucher sur le banc. Il était à l’ombre d’un arbre, mais il voyait le ciel bleu entre les feuilles de l’arbre. Belle journée en perspective. Il soupira. Un peu de soleil, ca ne ferait de mal à personne. A par à sa peau trop blanche, peut-être. Non, un coup de soleil, ca n’a jamais tué personne. Enfin.. Espérons-le. Pour une fois, il était à l’heure. C’était très rare chez lui. C’est connu, les toxicos sont rarement à l’heure quelque part. Il était de ce cas là. C’était pour ca qu’il n’aurait pas de travail avant d’avoir arrêté la drogue. Du moins, la dure. Il ferma les yeux en attendant, écoutant les bruits du parc.

Il s'imaginait la journée. Enfin, surtout il s'imaginait Hermina. Ca faisait trop longtemps qu'il ne l'avait pas vue. Il se demandait comment elle serait. La façon dont elle serait coiffée, dont elle serait habillée. Si elle aurait grandit. Espérant juste qu'elle n’ait pas prit le même chemin qu'Evan et qu’elle soit devenue maigre tout comme lui. Il ne fallait pas qu’il soit à ce point défaitiste, c’en était chiant. Tout le monde n’était pas comme lui. Drogué jusqu’à la moelle, presque anorexique, malade mental. Enfin, passons. Il s’imaginait la journée. Ca lui décrochait un sourire. A chaque fois qu’il imaginait quelque chose, ca ne se passerait pas comme il l’espérait. Enfin, ce n’est pas pour ca que ca n’était pas sympas. Il imaginait se marrer, parler, fumer, déconner à fond.

Ca se passerait comme ca. Ou en mieux, mais pas en pire. Avec Mina, c’était impossible de s’ennuyer. C’est une personne qui vous met directement de très bonne humeur, vous fais vous surpasser, elle vous rend plus joyeux dès le premier regard. Une joie. Elle devait être le booster de son dortoir, celle qui remettait le moral à bloc aux Gryffondor, lorsqu’ils perdaient un match de Quidditch contre les Serpentard ou les Serdaigles.. Enfin, Evan le ressentait comme ca. Il adorait Hermina, car elle n’était pas comme les autres. Elle est différente, et c’est ce qu’il aime chez elle. Il soupira à la vision des Gryffondors perdants au Quidditch et un sourire vint étirer ses lèvres, venant égayer son visage.

(Ouai, donc voilà, on est en vacance, nos perso aussi, y se sont donné rdv à un parc et voilà xD)
Revenir en haut Aller en bas
 
Paris? Vous avez dit Paris? [Minouchette ='-)]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous avez des paris?
» Georges Saati, vous avez raison mais ...
» [Inutile] Qu'est ce que vous avez fait hier ?
» Si vous avez du temps à perdre :)
» Vous avez dit couleurs primaires ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Magie :: HORS RPG :: 
    « Archives
 :: 2006 -> Mai 2013
-
Sauter vers: