AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ever And Forever [(Her)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
W. Serve Reeves
Eleve De Serpentard
avatar

Masculin Nombre de messages : 1243
Age : 26
Date d'inscription : 02/05/2007

PERSONNAGE
Âge/Année: 6ème année
Poste ou Métier:
Situation familiale: Célibataire
MessageSujet: Ever And Forever [(Her)]   Lun 12 Mai - 13:02

La Lune semble avoir pitié de lui ce soir. De ses quelques rayons blancs, elle éclair son chemin. Lui, ne prend pas la peine de la remercier de ses actes de générosité. Les craquements des feuilles mortes à chacun de ses pas révèlent sa discrète présence dans les bois interdits. Du bout des doigts, il caresse habilement l’écorce des troncs qu’il frôle. Son regard, vide et brillant, fixe inconsciemment le sol tapissé de la forêt. Un soupire franchi ses lèvres. Un souffle mêlant la lassitude et la solitude. Et sa fine ombre se glisse à travers chênes et saules, sans bruit. L’expression de son visage restait sèche. Il semblait même avoir oublié se qu’était le fait de sourire. Cela faisait tellement longtemps qu’il n’avait pu lâcher le moindre petit rire. En vérité, le Préfet des verts n’était plus. Combien étaient-elles qui ne savaient plus reconnaître leur ancien ami, Serve ? Lui, les avait tous oublié. Sans exception. Ses frères étaient devenus invisibles à ses yeux. Ses professeurs, ses ennemis. Lui, s’était refermé sur lui-même. S’abandonnant aux promenades nocturnes, aux instants de solitude. Presque muet, il ne parlait plus, ne mangeait et buvait que le strict minimum vital. Autant vous dire que pour perdre des kilos, c’était la solution idéale. Il était malade. Sentimentalement malade. Ses intentions lui ordonnaient d’oublier, son cœur et ses souvenirs l’en empêchait. Sa douleur, bien qu’ayant atteint l’âge de plusieurs mois, ne s’était pas refermé. Elle saignait, encore. Répandant son sang dans tout le corps du jeune homme qui ne se débattait plus. Il s’abandonnait à elle comme il s’était abandonné à l’être qu’il aimait.

Ses jambes lâchèrent sous son poids. A genoux sur le sol couvert de feuille, Serve lâcha un gémissement alors qu’il laissait ses paupières couvrir ses yeux. Désespéré, laminé, il revoyait son visage. Une larme s’échappa de ses yeux, il plonge son visage dans ses deux mains avant de se pencher en avant. Ses pleurs se faisaient en silence. Les nuits qu’il passait ici, à s’abandonné à sa douleur accumulée dans la journée, il la laissait s’exprimer le soir venu, là où seule la Lune pouvait bercer ses souffrances. Et c’est un cri d’affliction qui s’échappa de ses lèvres. Ecartant les bras vers les étoiles comme s’il appelait le ciel à s’emparer de lui, le Serpentard laisse les larmes longer ses pâles joues. Puis, il reprend son souffle. Enfouissant son visage dans ses deux bras avant de laisser tomber en arrière. Inconscient.


Flashback


Deux Serpentards font la course dans la forêt interdite. Sourires aux lèvres, ils rigolent.

Tout redevient blanc.

Le lac. En pleine nuit. Les deux mêmes jeunes élèves font une bataille d’eau dans le lac. L’un coulant l’autre, et inversement.

Tout devient blanc.

Le Préfet et la Capitaine des verts sont dans un parc. Un Gryffondor est allongé au sol. Les deux Serpentards le soignent. Ils se regardent, et échangent leur premier baiser.


Fin du Flashback


Serve ouvre les yeux. Il lâche un dernier soupire avant de se redresser lentement. D’un geste las, il dégage les mèches de cheveux qui lui tombent devant les yeux. Son regard, lui, s’attarde sur sa montre. Minuit passé. Et un nouveau souffle de douleur franchi ses lèvres alors qu’il reconnaît le lieu où, un an exactement avant ce jour, ils se sont rencontrés. Jess Eleonore Kreuk et Serve Winter Reeves. Accroupi sur les feuilles, la tête enfouit une nouvelle fois dans les mains, le jeune Préfet ne daigne même pas lever les yeux vers la chose qu’il entend s’approcher. Trop faible, il n’arrive qu’à lâcher un murmure ordonnant à l’autre de partir. Il ne veut plus lever le visage, seulement laissé ses larmes de souffrance couler, encore.
Revenir en haut Aller en bas
Eleonore Kreuk
Eleve De Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 106
Age : 24
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 11/05/2008

PERSONNAGE
Âge/Année: Seventeen
Poste ou Métier: Elève
Situation familiale: Célibataire
MessageSujet: Re: Ever And Forever [(Her)]   Mer 14 Mai - 12:54

free music


« Nienor, parles moi de mon père. Il était comment avant de mourire ? »

Les étoiles brillaient de mille feux dans le ciel et semblaient former une ronde autour de la lune. Comme si quelqu'un avait pris une immense échelle pour semmer dans le ciel de la poussière d'or. Le vent soufflait doucement entre les arbres de la clairière, l'herbe s'agittant sous les pieds d'une jeune fille qui n'avait pas la chance de la sentire caresser ses chevilles. Cela faisait longtemps qu'Eleonore n'avait pas eu une nuit comme celle ci. Pendant plusieurs mois, elle avait été habituée à la froideur du sol de l'allée des embrûmes. Ayant devant ses yeux des personnes mourrant de faim, des meurtriers attendre leur victime sous chaque lempaders ... et après ça, qui ôse dire que l'enfer n'est pas sur terre ?

Un homme, grand et mince marchait à ses côtés. Tenant fermemant dans sa main droite une longue baguette noir, diriger vers le sol. Un sourire releva les lèvres de cet homme dont le visage était caché par un capuchon noir. Quelques unes de ses méches volaient au contact de la petite brise et, au bout de quelques secondes de silence, il dévoila enfin son visage au spectre qu'était devenue Jess'. Celle ci arrêter de glissa sur l'herbe fraich , le laissant faire quelques pas, plus loin. Un soupire franchit les lèvres de Nienor qui se retourna, déccu que son interlocutrice ne veuille plus le suivre tant qu'elle n'ai pas la réponse attendue. Durant quelques secondes les deux êtres ne se quittèrent pas des yeux, attendant que l'un brise le silence mais Eleonore n'était pas décider à lacher le morceau. Cedant sous le regard pesant de la jeune fille, l'adulte n'eut pas d'autre choix que de parler.

« On avait l'habitude de sortire dehors autour des minuit. C'était pas toujours simple d'éviter Rusard et miss Teigne mais on s'en sortait à notre manière. Souvent, on faisait du Quidditch en pleine nuit pour que ça soit plus amusant. C'est dommage, tu n'aura pas eu le temps d'essayer. »

Le spectre fronça les sourcils et se remit à glisser sur l'herbe fraiche, dépassant au passage Nienor qui avait toujours son petit sourire provocateur. Assez rapidement il se remit en marche, suivant de très près le fantôme. Quand il arriva à sa hauteur, l'homme qu'il était continua de parler du père de l'ex capitaine des Serpentard, lui rappelant à chaque phrase à qu'elle point elle lui ressemblait. Eleonore commencait à regretter d'avoir demander à celui qui était le meilleur ami de son père de lui tenir compagnie ce soir la. Elle regrettait même que de lui avoir demander d'aventage de détail sur sa vie.

« C'est la forêt interdite.Je ne tient pas à me retrouver à Poudlard, j'ai assez vue cette école durant mon adolescence. J'ai pas envie d'y retourner maintenant que je n'y suis plus ! »

Un regard glacé se posa alors sur l'homme qui n'eut pas d'autre choix que d'avencer tout en ne se lacant pas d'admirer ce qu'était devenue la jeune fille. Elle était différente des autres fantômes. Eleonore avait gardé toute ses couleure et n'était pas transparante mais n'était plus en chair et en os. Il y avait juste une couche argenté qui l'entourait, comme une protection. Nienor en avait conclut que c'était peut être du fait qu'elle était Fourchlangue qui avait provoqué ce phenomene.

L'homme d'une trentaine d'année à présent, passa devant le spectre qui avait les yeux rivé droit devant elle. La jeune fille se contenta juste de suivre son ami, silencisue et perdue dans ses pensées. Comme d'habitude, elles se reportaient exactement sur la même personne : Serve. Elle ne l'avait pas vue de toute la journée et était très inquiet pour celui qu'elle aimait. Qu'était-il devenue ? Avait-elle attendu trop longtemps avant d'aller à Poudlard ? Mais ce n'était que des petites question à côté de la plus grosse : Avait-il ôser rejoindre Chris ?. Rien qu'à cette pensé, un mélange de tristesse et de haine envahit Eleonore. Mais elle ne resta pas perdue longtemps dans ses pensées car la voix de Nienor lui vint au oreilles.

« Regardes ça ! Je crois qu'on vas enfin pouvoir s'amuser, je viens de trouver quelqu'un pour jouer avec nous. »

Le regard de Jess' se posa sur la "chose" qu'il montrait de doigts, allonger sur le sol, complétement "HS" comme elle l'aurait dit avant de mourire. Immédiatement, elle reconnu les traits du visage du préfèt des Serpentard. Un effet de surprise put se lire sur le visage du spectre qui s'avancer vers le corp. Quand elle essaya de le toucher, sa main ne fit que passer à travers et une foie retirer, la joue qu'elle avait touchait était devenue toute pâle. Les yeux du jeune homme s'ouvrire et une sorte de terreur mêlée à de la folie se lis sur le visage de Serve.

« C'est qui ce pauvre type, tu le connais Eleo' ?
- Bien sur que je le connais imbécil, aide le à se relever dépêche toi ! »

Immédiatement, Nienor attrapa la main du préfèt et le remit difficilement sur pied. Une foie ceci fait, il l'appuya un arbre qui se trouvait non loin d'eux tout en le tenant pour qu'il reste bien debout. Le regard du mangemort se tourna alors vers celui du spectre qui semblait totalement déstabilisée.

« Mais c'est qui lui, bordel ?! »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
W. Serve Reeves
Eleve De Serpentard
avatar

Masculin Nombre de messages : 1243
Age : 26
Date d'inscription : 02/05/2007

PERSONNAGE
Âge/Année: 6ème année
Poste ou Métier:
Situation familiale: Célibataire
MessageSujet: Re: Ever And Forever [(Her)]   Dim 18 Mai - 15:05

Les voix qui résonnaient, il ne voulait même pas les entendre. Le regard flou, les yeux humides, le Préfet restait inconsciemment agenouillé au sol, l’esprit troublé. Il se sentait dangereusement partir et, en vérité, il ne voulait même pas lutter, seulement se laisser entraîner par le voile de brume qui s’emparait de lui. Mais Dieu sembla en décider autrement. Le jeune homme ne pu s’empêcher de lâcher un hoquet de surprise lorsqu’il sentit soudainement une poigne de fer venir lui agripper le poignet pour le soulever avant de venir le plaquer contre le tronc d’un arbre. Et ce n’est pas sans difficultés que Serve porta son regard vide sur l’homme qui le tenait toujours, comme pour s’assurer qu’il ne retombe pas. Les mots qui s’échappèrent des lèvres de l’étranger semblèrent sourds aux oreilles du Serpentard qui tourna lentement la tête. Et son cœur loupa un battement. Sa bouche s’ouvrit, comme pour parler, mais aucun son n’en sortit. Etait-ce un rêve ou une réalité ? Peu lui importait. Le plus important restait là : il pouvait enfin revoir son visage. Mais l’aspect lumineux qui l’entourait trahissait le fat de la dure réalité : elle était devenue un fantôme. Une larme continua de longer la joue du Préfet alors qu’il se dégageait doucement de la prise de l’homme. Sans lui porter la moindre attention, Serve s’avança d’un pas vers elle. Eleonore n’avait pas changé, son physique restait le même qu’il avait aimé avant sa mort, ses yeux gardaient toujours sa noirceur pareille à celle du garçon. Et dans un murmure inconscient, il répondit à la question du plus âgé.


« Qui je suis ? Moi même je n’le sais plus vraiment en fait… »


Et c’est un sourire sans joie qu’il adressa à l’unique être qu’il aimait sur Terre. Du bout des doigts, il vint frôler la joue de la jeune Serpentarde. Sans la toucher. Ses yeux restaient encrés dans les siens. Il ignorait totalement si se qu’il vivait était un rêve ou un cauchemar, mais il préférait bien favoriser l’inconscience. La tête légèrement penchée sur le côté, il ne la lâchait plus du regard. Un regard qui semblait d’ailleurs avoir regagné la mince étincelle qui s’était éteinte il y a plusieurs mois sans se rallumer. L’émotion était au rendez-vous. Aucun mot n’osait franchir ses lèvres. Et qu’aurait-il pu dire ? Les paroles n’étaient pas nécessaires en vérité. Cela faisait presque cinq mois. Cinq longs mois de solitude, de tristesse et de souffrance. Mais apparemment, ce soir, Dieu semblait lui proposer de remonter la pente. Comment ne pas accepter une telle offre ? Il faudrait être fou. Et qui dit que le jeune Reeves ne l’est pas ?


« Excuses-moi. »


Les uniques dires qu’il parvint enfin à prononcé. Et un sourire, plus gaie cette fois, étira ses fines lèvres. Les dernières paroles qu’ils s’étaient tout deux échangés autrefois l’avait marqué. Une dispute, l’unique qu’ils connurent. Et, ironie du sort, quelques jours après leur décision de faire un break, le Préfet apprenait la mort de celle qu’il aimait. Quelle cruelle rupture infinie. Cette simple pensée suffit à rendre un peu plus malade le cœur endoloris du jeune garçon alors qu’il continuait de frôler du bout des doigts la joue fantomatique de l’ex Capitaine des verts.


« Jour et nuit j’ai saigné durant ton absence. J’ai voulu tout abandonné même. Tu m’as manqué Jess. »
[( Désolée pour ce post vraiment minable >w< jferais mieux la prochaine fois u__u" )]
Revenir en haut Aller en bas
Eleonore Kreuk
Eleve De Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 106
Age : 24
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 11/05/2008

PERSONNAGE
Âge/Année: Seventeen
Poste ou Métier: Elève
Situation familiale: Célibataire
MessageSujet: Re: Ever And Forever [(Her)]   Mer 28 Mai - 15:40

En voyant la silhouette du préfèt se rapprocher d'elle, le spectre ne put s'empêcher de se laisser glisser en arrière. Elle était inquiete et préoccuper. Eleonore enregistra chacun des traits du visage du garçon dans sa mémoire. Il avait changé, et pas en bien malheureusement. Où était passé le garçon joyeux prêt à aider tout le monde ? Pour Jess', ça faisait des mois qu'il avait disparut elle avait cru pouvoir le retrouver ce jour la. Mais apparement, comme d'autre très nombreuse foie, elle c'était royalement trompée. Les yeux noir de la jeune fille scrutèrent chaque partie du corp du Serpentard jusqu'a ce qu'il se posent dans ceux du jeune homme.

}. Flashback

« Eleonore, laisse moi passer silteplais. »

Un soupire, un regard plus que froid et surtout un pincement au coeur. Lentement et contre sa volonté, la serpentarde fit un pas de côté et baissa les yeux sur le sol. Christy passa à ses côté, la frolent légèrement au passage, la dévisageant avec un regard inquiet. Il était innutile de lui demander son problème car ça faisait suffisement longtemps qu'elles étaient amies pour savoir qu'Eleonore ne parlait jamais de ces problèmes. Les cheveux de la jeune métisse volèrent légèrement derrière elle tandis que l'autre s'asseyait sur le sol froid des douche. Ses long cheveux mouillés retombant devant son visage, ses mains serrant son peignoire blanc comme neige. Jess' entendait l'eau de la douche coulée et la voix cristaline de d'Adrianna s'élever dans les airs. Les yeux clos, Eleonore se laissa bercé par la chanson en pensant à ce qu'elle avait fait quelque heures plus tôt. Insulter une des personnes les plus importantes à ses yeux en brisant son coeur comme celui du préfèt des Serpentards qui avait mal réagis à ses propos.

La porte des douche s'ouvra et une ombre se glissa dans les pièce. La troisieme personne dans la pièce s'imobilisa devant la capitaine qui n'avait aucune envie de relever la tête. L'inconnue se baissa pour voir le visage de la jeune fille, rongée par les remords et les regrets. Quand le regar des deux jeunes filles se croisèrent, Eleonore reconnue les yeux de Kaley, sa cousine. Une larme coula le long de sa joue en voyant le regard que lui lancait la jeune femme.

« J'ai tout gaché, absolument tout ! »

Et, sur ses mots qui résonnèrent dans la vieille pièce chauffé par la vapeur, la capitaine enfouis son visage dans les bras de la jeune Vendetta.

}. Fin du Flashback

Derrière, le vampire observait la scène silencieux, après tout que pouvait-il faire d'autre ? Appuyer contre un arbre, ses longs cheveux chatain lui retombaient devant les yeux. Il les chassa d'un coup de tête et comme le spectre, détailla de haut en bas l'élève. Une foie ceci fait, il se décolla de l'arbre sur lequel il était appuyer puis s'avanca à la hauteure des deux jeunes gens sans dire un seul mot. Son regard se posa alors sur le fantôme qui ne disait un mot, trop occuper à admirer le regard de la personne qui lui faisait face. Un sourire sadique releva les lèvres de l'adulte puis se transforma en rire. Les deux adolescents se tournèrent vers lui avec des regards intérrogateurs. Durant quelque secondes, le seul son qui résonnait été le rire de Nienor qui finit par redevenir un peut plus sérieux.

« Si vous voyez vos têtes ! Vous avec vue un fantôme ou quoi ?! »

Un nouveau fous-rire pris le vampire. Fière de sa blague il s'avanca vers le spectre qui ne trouvait rien d'amusant. C'était même malsain. Eleonore fronça les sourcils et un soupire franchit ses fines lèvres en baissant les yeux sur le sol. Nienor s'arrêta à sa hauteur puis se retourna vers le préfèt, un air neutre dessiner sur le visage. Il enfouis sa main dans sa poche, ressortant sa grand baguette noir. Il laissa pendre son bras le long de son corp mais ses doigts caressaient le bois froid.

« C'est pas que je m'ennuie, mais un petit peut quand même. Toi t'es un petit rigolo sauf que je ne vois pas ce qu'il y a de drôle. Tu ne sais plus qui tu es, vraiment ? T'a peut être besoin qu'on te rafrachissent la mémoire. »

Rapidement, Eleonore releva la tête après avoir entendue les terrifiantes paroles de l'ami de son père. Un soupçon de colère se dessina sur le visage du spectre. Son regard se tourna vers Serve qui apparement semblait n'avoir que faire des mots de l'autre. Mais il fallait faire attention avec Nienor. Il était capable de tuer et de boir le sang des cadavre par la suite. Seulement, jamais ô grand jamais la capitaine ne le laisserais faire ça. Jess' glissa sur le sol, traversant le corp du vampire au passage et se mit face à lui le regard froid et déterminé.

Pendant une bonne minutes, ils se regardèrent et aucun ne semblait décidés à baisser les yeux. Plusieurs foies, il lui avait dit de s'écarter de son chemin mais cela n'avait aucun effet sur l'ex capitaine qui restait de marbre à ses demandes. Le vampire recula d'un pas, rangeant sa baguette dans sa poche.

« Détend toi , je le toucherais pas ton fiancé. C'était juste pour mettre un peut d'ambiance. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ever And Forever [(Her)]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ever And Forever [(Her)]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Love me now or hate me forever!
» FLEUR ? forever young
» -Claire-"Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit" Serdy forever.~
» La Forever Académie (Forum RPG)
» [Complet]Yun conquiert Kanto ~ Moemon Forever v3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Magie :: HORS RPG :: 
    « Archives
 :: 2006 -> Mai 2013
-
Sauter vers: